Accueil Actualité Sous les parapluies blancs de Pompidou

Sous les parapluies blancs de Pompidou

2 min lues
4
0
6

Dans le cadre des journées inaugurales du Centre Pompidou-Metz, qui se dérouleront du 12 au 16 mai 2010, l’artiste espagnole Maider Lopez a décidé d’inviter 3 000 personnes à ouvrir un parapluie blanc illuminé sur le parvis du musée d’art contemporain le samedi 15 mai à 21h15. Habituée aux performances spectaculaires, comme celles de faire venir des Basques un dimanche à la plage avec des serviettes rouges ou des Hongrois sur le pont du Danube avec des parapluies de la même couleur que leur fleuve, Maider Lopez questionne la relation à l’architecture et à la ville. Elle travaille également sur des projets participatifs qui ne fonctionnent que grâce à la complicité du public. Invitée à Metz à interroger l’architecture du bâtiment conçu par Shigeru Ban et Jean de Gastines, l’artiste a donc décidé de se jouer de l’image qui n’a cessé de circuler depuis 2003, à savoir cette immense voilure blanche qui recouvre la charpente et prend des allures de lanterne magique à la tombée de la nuit. A travers l’organisation de cet évènement, il s’agit de créer l’espace d’une demi-heure, une extension organique du musée. Les parapluies seront ainsi autant d’atomes qui créeront une architecture miniature illuminée par des petites lampes.    

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

4 Commentaires

  1. nicolas

    20 avril, 2010 à 21:24

    plutôt que cet espèce de « machin » qui fera les beaux jours des bobos expatriés de Paname et des gogos de province, nos politiques auraient pu se battre pour obtenir le maintien des régiments à Metz. et surtout pour développer les activités créatrices d’emplois et de richesses dans notre pauvre Lorraine. les Lorrains auront toujours le « beaubourg » messin pour se consoler…

  2. blogerslorrainsengages

    20 avril, 2010 à 22:12

    Voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/10/07/centre-pompidou-metz-lexemple-de-bilbao/

    le Centre doit être un outil de promotion et de développement économique

    un levier qu’il vaut mieux avoir dans le jeu cruel de la concurrence pour attirer les investisseurs

  3. blogerslorrainsengages

    20 avril, 2010 à 22:14

    cela dit, entièrement d’accord avec vous pour critiquer l’inaction des politiques dans la lutte contre les restructurations militaires

  4. messin

    22 avril, 2010 à 11:22

    Ce machin comme vous dite ne seras pas exclusivement reservé aux bobo parisien,pfff de plus ont est pas assez loin pour qu’un parisien vienne s’installer ici lol c’est quoi votre probleme avec l’art et les parisiens vous avez l’air de critiquer le parisianisme mais vous aussi vous faite des clichés avec les parisiens !!
    Bonne journée ou soirée ;)

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Boom démographique en Lorraine Nord

Des ruelles tortueuses, des petites places fleuries, de vielles façades de maisons de vill…