Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Le temps des micro-brasseries en Lorraine

Elle est belle et bien révolue l’époque des brasseries traditionnelles en Lorraine. Place désormais aux bières de spécialités, plus typées, comme celles que produisent quatorze micro-brasseries sur notre territoire. On en dénombre ainsi une seule en Moselle, six en Meurthe-et-Moselle, trois en Meuse et quatre dans les Vosges. Même si la production maximale de ces unités ne dépasse pas 5 000 à 7 000 hectolitres et leur distribution se cantonne au Grand Est, ces produits font néanmoins encore la richesse du patrimoine brassicole lorrain. Il faut néanmoins reconnaître que ce dernier connut une période bien plus faste. Alors que la Lorraine fut un temps la troisième province française en termes de production brassicole derrière le Nord et l’Alsace, avec des bières blondes et légères, cette nouvelle pratique résonne un peu comme le retour à la brasserie artisanale. Car la période des concentrations et des consolidations des acteurs de la filière, entre les années 1960, au moment où la Lorraine comptait jusqu’à vingt-trois brasseries, et les années 1980, a changé la donne. Les grands brasseurs ont ainsi progressivement disparu. Ce fut par exemple le cas autour de Champigneulles, où certaines activités qui fusionnèrent avec la Brasserie de la Meuse afin de créer la société Européenne de brasserie, avec sa marque emblématique Kanterbrau, furent ensuite reprises par BSN. Même la plus traditionnelle des brasseries, la plus familiale surtout, à savoir Amos à Metz, a subi le même sort, avalée par le Sarrois Karlsberg, qui en a malheureusement fait, du côté de Saverne, une bière plus confidentielle. Mais des millions d’hectolitres sont encore produits de nos jours en Lorraine, à Champigneulles, où sont brassés chaque année 2,5 millions hectolitre du breuvage. Mais ce dernier évolue dans un tout autre registre depuis que Kronenbourg a cédé la brasserie meurthe-et-mosellane à un groupe allemand. Ce dernier y développe aujourd’hui des bières premium pour le hard discount.

(Source : presse régionale)

2 février, 2010 à 19:57


6 Commentaires pour “Le temps des micro-brasseries en Lorraine”


  1. bloggerslorrainsengages écrit:

    La brasserie de Saverne, qui appartient depuis les années 1980 au Sarrois Karlsberg, continue de brasser une bière lorraine : l’Amos, la bière de Metz, que tout un chacun dans nos contrées a consommé dans la fameuse tasse de 25 centilitres.

    Produite à hauteur de 10 000 hectolitres par an, l’Amos est toujours bue à Metz, où elle est encore distribuée dans les cafés, à la pression mais quasiment plus dans la fameuse « tasse ». Elle est également commercialisée en bouteilles dans la grande distribution.

  2. bloggerslorrainsengages écrit:

    La culture brassicole Est-mosellane reste en éveil. La famille Pennerath, propriétaire des bars « D’r Stall » à Boucheporn et de « La Fontaine » à Forbach, fait dans la bière locale depuis plusieurs années. La « Lorrabelle », bière sucrée au jus de mirabelles, la « Warndt », blonde légère, la « Naborienne », créée en 2005 par la Confrérie de Saint-Nabor à Saint-Avold, et la « Bitchum » à Bitche (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/12/31/la-bitchum-biere-du-bitcherland/) participent à cette dynamique.

  3. morhain aurélien écrit:

    parlons peu parlons bien ,,, la moselle compte 4 Micro-Brasserie !!! micro-Brasserie de Haute-Rive à Cuvry crée en Juin 2009 suivi par la brasserie des 3 frontières à boust ; la brasserie de bitchum ,puis de la brasserie regale potes à dalstein …. une 5 eme en création brasserie st charles …..

  4. morhain aurélien écrit:

    elle compte aussi 2 restaurant brasserie ,
    Taverne des brasseur à Amenéville et un Trois brasseur à la zac d’augny ….

  5. Alain57640 écrit:

    Pour rejoindre le commentaire de Aurélien Morhain, la 5eme est déjà en activité.
    C est la Micro Brasserie Saint CharlesFlevy.
    Site web en ligne http://www.microbrasseriestcharles.com à partir du 17/11/2013.
    En production, bière ambrée « Attila », de la blonde  » La Suédoise », une Blanche, ainsi que des bières spéciales…. Que du bonheur pour les amateurs de bières.

  6. Groupe BLE Lorraine écrit:

    Il y a actuellement 500 microbrasseries en France, dont 36 en Lorraine. Leurs productions varient de 10 hl à plus de 2 000 hl par an. La Meurthe-et-Moselle en compte 17. La plus renommée est celle des Brasseurs de Lorraine, à Pont-à-Mousson, qui produit 2 200 hl par an. Trois sont des brasseries agricoles, à l’image des Bières du bouc à Bionville. On trouve huit microbrasseries en Moselle, dont la plus connue, La Taverne du Brasseur, est implantée à Amnéville-lès-Thermes et produit 1 000 hl par an. Plus insolite, la Grenouille assoiffée de Vahl-lès-Bénestroff s’est également fait un nom. Les Vosges en abritent aussi huit, dont celle du Musée de la Brasserie Vosgienne à Ville-sur-Illon. Enfin, on recense quatre microbrasseries en Meuse. La plus importante est la Brasserie du Charmois, à Mouzay, avec une production de 170 hl par an.


Laisser un commentaire