Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Le Sillon lorrain au grand jour

Après onze années de douce hébétude et d’errance, le Sillon lorrain est en passe d’être inscrit dans la loi de réforme des collectivités locales, qui pourrait en faire un «pôle métropolitain». La définition de ce dernier correspond à peu de choses près à la fameuse « métropole multipolaire » défendue par les huit maires et présidents des agglomérations d’Epinal, Metz, Nancy et Thionville. Après tant de tergiversations, le Sillon lorrain se met enfin en ordre de marche, au point d’avoir installer au parlement français une « cellule de veille », autrement dit une action de lobbying louable pour ne pas se faire oublier par Paris et surtout pour surveiller ses arrières. L’objectif est désormais de présenter un projet politique cohérent pour l’automne prochain, reposant sur le socle fondateur de l’Université Lorraine (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/06/07/seulement-140-millions-deuros-pour-le-campus-lorrain/). Pour cela, il s’agira d’engager un travail de mise en réseau du CHU de Brabois et du CHR de Metz-Thionville, d’exacerber les points forts culturels de l’ouverture du Centre Pompidou-Metz ou encore de promouvoir le développement durable et de tirer profit de l’opération d’intérêt national d’Esch-Belval (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/10/16/quand-la-lorraine-vivra-belval/) afin de revitaliser les relations entre la Lorraine et le Luxembourg (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/cooperation-transfrontaliere/). Enfin, pour convaincre les plus sceptiques du Sillon lorrain, n’oublions pas que l’amendement adopté par la commission des lois au Sénat à Paris accorde la même crédibilité au projet Epinal-Metz-Nancy-Thionville qu’à l’ensemble Lyon-Saint-Etienne ou qu’au sillon alpin Chambéry-Grenoble.    

31 janvier, 2010 à 12:25


Laisser un commentaire