Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

LGV à Sarraltroff : accord en vue ?

Une réunion organisée en sous-préfecture de Château-Salins a permis aux élus de Sarraltroff et aux différents protagonistes de trouver un accord partiel sur le dossier délicat du passage de la LGV Est-Européenne dans le village (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/01/03/chantier-du-tgv-est-europeen-la-colere-monte-a-sarraltroff/). Le choix s’est finalement porté sur un pont différent du précédent, qui représentait un compromis acceptable pour toutes les parties. Il reste cela dit encore à résoudre pour les élus de la commune le problème des carrières. Sarraltroff  aura beaucoup donné, mais on ne peut pas tout exiger du même village, d’autant plus que des possibilités réelles existent ailleurs en matière d’approvisionnement en pierres. En tout cas, c’est tout de même malheureux d’utiliser des procédés aussi douteux pour faire passer en force une mesure et imposer sa volonté à de petits bourgs. 

5 janvier, 2010 à 19:26


Un commentaire pour “LGV à Sarraltroff : accord en vue ?”


  1. bloggerslorrainsengages écrit:

    La mobilisation des habitants depuis le printemps dernier a fini par payer. Le projet de carrière imaginé à Sarraltroff pour alimenter le chantier de la LGV Est a en effet été abandonné.

    Une alternative à la construction de cette carrière face à cette petite commune du Pays de Sarrebourg a été trouvée. Réseau ferré de France, maître d’ouvrage, et l’entreprise exécutante exploiteront finalement le déblai de qualité révélé par les premiers travaux de terrassement opérés sur le tracé à quelques kilomètres de Sarraltroff.

    Même si cette manœuvre de substitution s’avère plus complexe et plus onéreuse, elle était nécessaire afin d’apaiser la colère légitime de la population. Le projet de carrière à Sarraltroff induisait en effet le déboisement de la forêt à quelques centaines de mètres du village, détruisant par conséquent tout le paysage.


Laisser un commentaire