Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.
  • Accueil
  • > Economie
  • > Portrait robot du travailleur frontalier lorrain au Luxembourg

Portrait robot du travailleur frontalier lorrain au Luxembourg

Sur les 132 742 travailleurs frontaliers au Luxembourg répertoriés en mars 2008, 67 090 étaient Lorrains, soit plus de la moitié (51 %). Les Lorrains constituent de même les frontaliers les plus anciens sur le marché du travail du Grand-duché. Leur effectif n’a ainsi cessé d’augmenter au fil des ans, si bien qu’aujourd’hui ils sont 17 fois plus nombreux qu’ils ne l’étaient en 1975. A noter que les frontaliers lorrains comptent plus de femmes et sont généralement plus jeunes que les autres frontaliers. Ils sont en outre plus souvent employés comme ouvriers et dans des grandes entreprises. Ils représentent également 70 % du travail intérimaire et se concentrent plutôt autour de la capitale grand-ducale, même si 8 sur 10  d’entre eux habitent à moins de 20 kilomètres de la frontière. 

1 janvier, 2010 à 12:34


Un commentaire pour “Portrait robot du travailleur frontalier lorrain au Luxembourg”


  1. Nico écrit:

    Je regardais en détails les chiffres de recensement arrêtés à l’année 2007 en Lorraine, trés légére progression…
    Je suis assez étonné de constater que parallélement à l’explosion du phénoméne transfrontalier – à peine 15 000 en 1990, prés de 80 000 aujourd’hui – nous n’observons pendant cette même période qu’une trés faible progression démographique. Cet état de fait démontre plus encore que notre Région devient de plus en plus dépendante du Luxembourg et ce n’est pas de bonne augure…


Laisser un commentaire