Accueil Actualité Une filière bio-thérapeutique en Lorraine ?

Une filière bio-thérapeutique en Lorraine ?

2 min lues
0
0
72

En moins de six mois, l’Agence de Mobilisation Economique (AME) a réussi à finaliser un projet de qualité et à forte valeur ajoutée, qui devrait faire émerger des emplois de haut niveau en Lorraine. Bioprolor a ainsi été retenu parmi une dizaine de projets suite à un appel d’offres lancé par l’AME dans le domaine des technologies de l’information et des sciences de la vie. Composé de 5 entreprises, dont 4 PME, et de 7 centres lorrains de recherche publique, Bioprolor pourrait donner naissance à une véritable filière bio-thérapeutique dans notre pays. Pour cela, le programme entend développer et produire de nouveaux principes actifs naturels végétaux, destinés aux marchés pharmaceutiques et dermo-cosmétiques antivieillissement. Ces applications traitent les pathologies inflammatoires liées, par exemple, à la maladie d’Alzheimer, au cancer ou au diabète. A noter de même que Bioprolor travaillera dans une démarche écologique en développant l’extraction non destructive des plantes, afin d’en récupérer les sécrétions. Des serres seront également mises en place pour entretenir et développer ces plantes. Avant d’être vendus aux laboratoires pharmaceutiques et cosmétiques, les principes actifs devront être identifiés et validés. L’AME apportera 3,2 millions d’euros sur 3 ans à ce projet, dont le montant total est estimé à 6,3 millions d’euros. Il devrait créer enfin une vingtaine d’emplois très qualifiés chez les partenaires et une trentaine dans les serres et unités de production. 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Le tribunal de Sarreguemines ne peut plus assurer ses missions

Dans le cadre de la mise en place de la nouvelle carte judiciaire, le Tribunal de Grande I…