Centre de ressources numériques sur la Lorraine

La Lorraine à nouveau méprisée !

First Solar ne s’implantera pas en Lorraine. Tel est le constat, lucide, implacable. Mais au-delà de l’immense déception et de la frustration qui peuvent naturellement en résulter, nous avons l’impression que dans le microcosme politique et économique lorrain tout le monde s’en contrefout. Certains voient même dans l’incapacité chronique de savoir promouvoir et défendre la Lorraine un argument de campagne contre leur adversaire. Pathétique. Ridicule. Et pourtant il y avait largement la place, les arguments, la matière (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/10/16/qui-accueillera-lusine-de-panneaux-solaires/). Mais non. C’était encore trop demander. Il est vrai que la Lorraine peut actuellement amplement se passer de 385 emplois directs et de 85 millions d’euros d’investissement afin de construire la plus grande usine de fabrication de panneaux solaires en France. Cette dernière s’en ira donc sur le site Ford de Blanquefort en Gironde, dans la banlieue de Bordeaux. Les Lorrains peuvent ainsi remercier une nouvelle fois le gouvernement français, en particulier son ministre de l’aménagement du territoire. Il est vrai que nous autres Lorrains devons être des plus compatissants avec les Bordelais, nous devons vraiment les plaindre, leur agglomération subit en effet les ravages, les foudres même de la crise économique, à tel point que ces derniers vont prochainement accueillir des régiments et des militaires en provenance … de Lorraine. Touchée par la crise, meurtrie par les iniques et odieuses restructurations militaires et maintenant spoliée de ses usines et de son savoir-faire, la Lorraine peut dire merci à Paris et à la France. Mais que ce pays ne s’étonne pas, mais alors absolument pas si le peuple de Lorraine se révolte. Les Lorrains ont plus qu’assez qu’on leur tape systématiquement dessus et commencent à reprendre conscience que leur pays n’a jamais été aussi prospère qu’à l’époque où il n’était pas lié à la France. Si bien que le proverbe « qui sème le vent récolte la tempête », n’a jamais été autant d’actualité. Et le vent de la révolte s’est levé. 

Cela dit, il ne faudrait pas non plus que certains « responsables », qui osent encore se réclamer de Lorraine, s’en sortent avec les honneurs dans cette bien sombre affaire. Ce terrible échec, ainsi que ses lourdes conséquences socio-économiques, cette opportunité volée pour notre territoire ne doit rester sans lendemain. En cas de succès, nos responsables politiques ne manquent pas de se « féliciter », de se congratuler, de poser devant les photographes, même s’ils n’y ont rien à voir. Quand en est-il seulement en cas d’échec ? Rien, tout passe comme une lettre à la poste. Pourquoi ? En sport, quand une équipe tourne mal, son entraîneur est remercié. Pourquoi n’en serait-il pas de même avec les politiques ? Qu’ils prennent et assument leurs responsabilités ! On n’est pas dans le meilleur des mondes et tout les gens ne sont pas tous beaux et tous gentils. La Lorraine et les Lorrains souffrent. Toujours plus nombreux. Une telle situation est inacceptable. Les Lorrains exigent maintenant des comptes. En conséquence, face à ce nouvel échec cuisant pour notre territoire, nous demandons au président du conseil régional de Lorraine, si ce n’est de démissionner, de présenter ses excuses et de faire amende honorable au peuple de Lorraine.   

29 décembre, 2009 à 12:42


12 Commentaires pour “La Lorraine à nouveau méprisée !”


1 2
  1. Tulkou écrit:

    Le drame de la Lorraine, c’est le féodalisme et l’incapacité chronique des politiques à parler d’une seule voix. On a pu déjà en mesurer les conséquences néfastes quand Philippe Leroy a joué sa partition en soliste sur la réforme de la carte militaire. Fernand Lormant en est encore fâché…
    Cela continue avec First Solar.
    Ne jetons pas la pierre à Jean-Pierre ( ;-)
    mais à l’ensemble d’une classe politique – essentiellement de droite et la Moselle peut en témoigner avec la Droite la plus bête de France – qui n’arrive pas à se mettre d’accord pour travailler dans l’intérêt de tous. Difficile dès lors aux seuls Socialistes de se faire entendre par le gouvernement si il n’y a pas des élus UMP pour appuyer.
    JUPPE (UMP) est intelligent et a su aller au-delà des clivages idéologiques pour s’allier à Alain ROUSSET (PS) et Vincent FELTESSE (PS) pour gagner cette implantation. Ce qui manque en Lorraine et en Moselle, c’est de l’intelligence politique à Droite.

  2. D.Lallemant écrit:

    Bonjour,

    Je suis le delegue departemental pour les Vosges du Parti Chretien- Democrate et charge de la coordination pour la Lorraine. Je comprends votre colere.

    A titre personnel, a l’origine de l’euro-zone d’emploi, une des premieres operations transfrontalieres qui a donne le Pole Europeen de Developpement de Longwy: presque 6000 emplois, plus les zones franches dont la declinaison  » zones franches urbaines  » ont cree environ 150 000 emplois en France.

    Apres les elections regionales, je monterai , dans le cadre du developpement de mon parti dans notre belle region,une operation precisement pour que la Lorraine ne soit plus meprisee, negligee, delaissee ; qu’elle retrouve le chemin de la prosperite et de la notoriete.

    Bien cordialement

1 2

Laisser un commentaire