Accueil Opinion Pas de « Sangatte » en Lorraine !

Pas de « Sangatte » en Lorraine !

3 min lues
0
0
32

Les commerçants de Mont-Saint-Martin, dans le Pays-Haut, n’en peuvent plus. Vols, menaces de mort, insécurité, la situation a assez duré. Impossible de travailler et de vivre dans des conditions pareilles. Depuis plus de 20 mois, ils sont victimes de vols, d’agressions verbales et parfois physiques de ressortissants roumains installés sur le camp de fortune de la commune. Afin de calmer les esprits irrités, plusieurs mesures ont été annoncées par le maire de Mont-Saint-Martin. Il était temps. Tout d’abord, le campement sauvage sera vidé des Roms à la fin du mois du janvier. Seules quatre familles, soient quinze personnes, ont été autorisées à s’installer dans des mobiles homes qui viennent d’être livrés sur l’aire aménagée dite « Sous-les-Halles ». Les autres seront expulsées s’il le faut. Une fois cette opération menée, une campagne d’alphabétisation et de suivi social sera engagée. Par ailleurs, les Roms restants devront s’acquitter de l’eau et de l’électricité, de manière à ce que tout le monde soit logé à la même enseigne. Pour les fêtes de fin d’année, propices aux vols, les commerçants souhaitent voir davantage de patrouilles de police. Si cette dernière devrait assurer une vigilance accrue, des magasins comme Auchan ont déjà dû renforcer leur propre service de sécurité. A noter que le plan anti-hold-up a également été mis en place comme chaque année à la même époque. Le maire de la commune a enfin déclaré que « Mont-Saint-Martin ne sera pas un deuxième Sangatte ». Il ne manquerait plus que cela ! 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Opinion

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Carling : la cokerie sera fermée

N’ayant pas trouvé de repreneur avant la date fixée arbitrairement par l’entreprise allema…