Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Metz et Nancy main dans la main à Paris

Metz et Nancy ont comme tous les ans décidé de faire stand commun au salon de l’immobilier d’entreprise (SIMI) qui s’est dernièrement tenu au palais des congrès de Paris, afin de promouvoir la métropole lorraine et de séduire investisseurs, promoteurs immobiliers, chefs d’entreprises et autres chargés de développement, dans un univers où la concurrence des territoires est féroce. Nous pouvons cette fois saluer une excellente initiative en matière de communication des deux villes lorraines qui ont investi les couloirs du métro de Paris au niveau de la porte Maillot. Metz et Nancy se sont ainsi offert une vingtaine d’espaces publicitaires présentant le Centre Pompidou-Metz (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/centre-pompidou-metz/) ou le futur palais des congrès de Nancy (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/04/27/nancy-le-nouveau-centre-des-congres-comme-vitrine-de-lagglomeration/), avec un slogan qui ne devrait pas manquer de faire mouche : « Ensemble, nous cultivons les projets ». Judicieux. Il faut dire que pour les collectivités locales, l’attractivité constitue un enjeu immense, que ce soit pour les activités économiques, l’emploi ou encore les ressources financières. Autant de paramètres qui sont déterminants pour le développement et l’avenir des villes. C’est pourquoi, à travers une concurrence acharnée, chaque métropole met en avant ses projets. La métropole lorraine n’a pas failli à la tâche avec la présentation de Nancy Grand Cœur (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/11/26/visite-du-ministre-francais-de-la-culture-en-lorraine/), des Rives de Meurthe (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/04/29/rives-de-meurthe-metamorphose-des-anciens-abattoirs/), du quartier de l’Amphithéâtre et du Technopôle II à Metz (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2008/12/19/technopole-2-de-metz-cest-parti/). Bonne nouvelle pour Metz, la société Davigel a affirmé son intention d’aménager un centre logistique sur le Technopole II, qui devrait générer 110 emplois. Les représentants de l’assureur Pacifica ont quant à eux annoncé leur volonté d’implanter à Metz un centre d’appel qui emploiera 120 personnes. Dans la bataille des territoires, la métropole lorraine semble donc l’avoir emporté ici sur Reims, Dijon et Strasbourg.    

6 décembre, 2009 à 12:28


Un commentaire pour “Metz et Nancy main dans la main à Paris”


  1. Groupe BLE Lorraine écrit:

    Durant trois jours, la Communauté d’Agglomération de Portes de France-Thionville était présente au Salon de l’Immobilier d’entreprise (SIMI) qui se déroulait au Palais des Congrès de Paris. Ce grand rendez-vous d’affaires réunit des collectivités, des promoteurs et des financeurs. L’agglomération lorraine en a profité pour réserver une vingtaine d’emplacements publicitaires dans les couloirs de la station de métro Porte Maillot. Afin de changer son image, elle a également fait éditer un gadget promotionnel original, à savoir un puzzle aimant qui représente la nouvelle zone de loisirs portuaire de Basse-Ham. Tous les visiteurs du salon en sont repartis avec.

    Si Portes de France-Thionville peut s’offrir une telle visibilité aux côtés des grandes agglomérations de Toulouse, Grenoble ou Lille, c’est parce qu’elle a trouvé un bon moyen de communiquer sans trop dépenser. Elle partage en effet les frais avec les autres villes du Pôle métropolitain du Sillon Lorrain. Chacune de ces dernières profite du rayonnement des autres dans une stratégie gagnant-gagnant. Sur les 80 000 euros qu’ont coûtés les 60 mètres carrés du stand lorrain, l’agglomération thionvilloise n’a ainsi déboursé que 15 000 euros.


Laisser un commentaire