Accueil Culture et patrimoine Le nouvel or rouge de la Lorraine

Le nouvel or rouge de la Lorraine

7 min lues
0
0
293

Après la célèbre confiture de groseilles de Bar-le-Duc épépinée à la plume d’oie, véritable caviar lorrain depuis des siècles de tradition, le safran pourrait très bien devenir le nouvel or rouge de note pays. La Lorraine possède en effet désormais sa propre culture de safran, grâce à l’association AIEM (Adultes et Enfants Inadaptés Mentaux) de Meurthe-et-Moselle et à ses travailleurs handicapés, qui ont réussi à produire la fameuse épice rouge, une denrée rare et chère, à Piennes et à Pont-à-Mousson. Le projet, dont le coût s’est élevé à 12 000 euros pour l’association, servira à financer son fonctionnement grâce à la vente de sa production. Les bulbes de Crocus Sativus ont été plantés en août et la récolte s’est faite entre la mi-octobre et la mi-novembre. 170 grammes ont ainsi été recueillis à Piennes et à Pont-à-Mousson. A noter qu’à Piennes, 30 000 bulbes ont été plantés sur un terrain de 25 ares pour 90 grammes récoltés d’un safran de qualité. 60 adultes handicapés ont contribué à cette formidable opération. Le Groupe BLE Lorraine ne peut que se réjouir de cette excellente initiative. Franchement bravo. Il faut dire que le climat lorrain correspond bien à celui nécessaire pour la culture du safran, avec une alternance de chaud et de froid et des terrains calcaires que l’on trouve un peu partout. Face au succès rencontré, l’expérience sera reconduite l’an prochain. Les Safrans des Ducs sont d’ailleurs une marque déposée. Encore quelques préparatifs et le safran de Lorraine sera prêt pour les fêtes de fin d’année.

safran

Si vous voulez vous procurer du safran de Lorraine, contactez l’AIEM au 03 82 46 13 58. Le prix a été fixé à 31 euros le gramme. 

Pour terminer notre exposé, voici une délicieuse entrée pour vos repas de fête, à savoir : œufs pochés aux langoustines et au safran de Lorraine. Vous retrouverez dans cette recette facile à préparer une sauce subtilement parfumée au safran lorrain. De bien belles senteurs, de jolies couleurs et des saveurs remarquablement combinées. 

Préparation : 35 min. – Cuisson : 20 min. 

Ingrédients (pour 6 personnes) : 

-          6 œufs 

-          18 langoustines moyennes 

-          1 sachet de court-bouillon 

-          1 litre d’eau 

-          2 carottes 

-          2 poireaux 

-          1 décilitre de vinaigre blanc 

-          ¾ de litre de crème fraîche 

-          Quelques filaments de safran de Lorraine 

-          Des feuilles de cerfeuil 

-          Du sel fin 

-          Du poivre blanc 

Préparation

Faire légèrement chauffer la crème et y faire infuser le safran de Lorraine. Faire chauffer ensuite et cuire le court-bouillon pendant quelques minutes. Y plonger les langoustines et les faire cuire pendant trois minutes. Egouttez-les et réservez le jus de cuisson. Puis, les faire refroidir et les décortiquer. Faire maintenant cuire à feu vif les têtes de langoustines afin d’obtenir un fumet, passer au chinois en pressant pour faire extraire. Réservez le tout. Pendant ce temps, pelez les carottes, ôtez le vert des poireaux et coupez-les en fines julienne. Faites-les blanchir séparément dans de l’eau bouillante (une minute pour les poireaux, trois minutes pour les carottes). Égouttez-les et rafraîchissez-les sous l’eau froide avant de les éponger.  Dans une grande casserole, porter à ébullition l’eau additionnée de vinaigre. Y faire pocher un par un les œufs et les égoutter sur un torchon. Puis ajouter au fumet la crème au safran de Lorraine et les légumes. Donner un ou deux bouillons pour réchauffer. Dans chaque assiette, déposer un œuf, répartir équitablement les langoustines, napper de sauce et parsemer le tout de pluches de cerfeuil. Servez chaud. Voilà c’est prêt ! A table.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Culture et patrimoine

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Le Carré lorrain, nouvelle spécialité de Darnieulles

L’Atelier du biscuit d’Isabelle Tournier, situé à Darnieulles, dans les Vosges, continue d…