Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Le canal Saône-Moselle doit se faire

L’intérêt du canal Saône-Moselle est clair pour la Lorraine. Il s’agit de faire de notre territoire un carrefour, un lieu de transit international des marchandises. Ce gigantesque ouvrage, d’une longueur de 200 à 250 kilomètres, reliera la Lorraine à partir de Neuves-Maisons, à la Bourgogne, au niveau de Saint-Jean-de-Losne. Le tout pour un montant de 10 milliards d’euros. La construction d’une telle voie fluviale permettrait de mettre en connexion, par l’intérieur des terres, la Méditerranée et la Mer du Nord, en traversant le département des Vosges du Nord au Sud, dans les environs de Neufchâteau et de Contrexéville. Ce projet titanesque, dont le début des travaux ne devrait pas intervenir avant l’horizon 2025, entre clairement dans une optique de développement durable. En effet, le transport fluvial a un coût environnemental extrêmement faible. Le canal permettra en outre de désengorger les autoroutes lorraines de leurs innombrables camions, tout en stimulant, bien entendu, l’économie de notre pays. Les études qui ont d’ores et déjà été menées ont permis de dégager quatre couloirs de passage pour accueillir la liaison fluviale, sur une bande de près de 40 kilomètres. Contrairement aux propos démagogues et mensongers tenus par certains écologistes réactionnaires qui commencent sérieusement à devenir lourds, il ne nécessitera pas une énorme quantité d’eau et ne dénaturera en aucune manière le paysage. En effet, le canal n’ira pas à fond de vallée. Il sera à flanc de coteaux, ce qui ne posera par conséquent aucun problème pour l’environnement et la biodiversité.   

(Source : presse régionale) 

3 décembre, 2009 à 19:38


Laisser un commentaire