Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Sursis pour Fermoba

Le tribunal de commerce de Paris a finalement décidé d’une période d’observation de 4 mois pour le groupe Fermoba (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/11/24/inquietude-et-amertume-chez-fermoba/). Les salariés du site de production de Petit-Réderching et du site de pose des fenêtres de Woustviller sont donc soulagés, dans la mesure où leur entreprise a évité la liquidation judiciaire. Il faut dire que son avenir était plutôt sombre, avec 17 millions d’euros de dettes. De même, avec seulement 2 000 euros d’actif, les sites mosellans auraient besoin d’un sérieux coup de pouce, afin de pouvoir acheter de la matière première pour fabriquer de la menuiserie et répondre à la demande de leurs clients. Reste à voir si des investisseurs sont prêts à s’engager et à assurer la pérennité des sites. Les salariés entendent en tout cas insister auprès des responsables de Moselle Développement pour trouver une solution. L’agence économique leur a répondu qu’elle attendait qu’on lui présente un projet de reprise. L’éventuel repreneur devra lui faire étalage de ses propositions, de sa démarche et lui présenter ses partenaires. Certes, mais n’oublions pas dans cette histoire que l’emploi et l’activité du Bitcherland sont en jeu.  

28 novembre, 2009 à 11:22


Laisser un commentaire