Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Le chômage progresse en Lorraine

Le chômage en Lorraine est plus élevé que dans le reste dans la France. Tel est en effet le triste constat d’une étude de l’INSEE (Institut Nationale de la Statistique et des Etudes Economiques). Fin juin 2009, le chômage touchait ainsi 9,9 % de la population active en Lorraine, contre 9,1 % en France. Cela dit, ces chiffres ne sont pas étrangers au phénomène transfrontalier qui touche notre pays. Il faut en effet savoir que lorsqu’un frontalier lorrain perd sont emploi au Luxembourg, il est comptabilisé dans les chiffres du chômage de son pays d’origine. Cet état de fait explique, en partie du moins, le taux de chômage important qui touche la Lorraine. Mais les trois départements lorrains ne sont pas atteints de la manière par le chômage. La Moselle paye le plus lourd tribut, en accusant une augmentation trimestrielle de 0,9 points. Dans la Meuse et dans les Vosges la hausse est respectivement de 0,7 point et de 0,6 point. La Meurthe-et-Moselle fait quant à elle un peu figure d’exception, puisque c’est le seul département lorrain où le chômage frappe moins de 10 % de la population active. Globalement, la reprise économique freine la dégradation enregistrée sur le marché du travail depuis un an, mais la tendance ne s’inverse pas pour autant. Ainsi, depuis le début de la crise, le nombre de demandeurs d’emploi a progressé de 33 % en Lorraine. Leur nombre est passé de 70 290 personnes fin juin 2008 à plus de 93 700 fin juin 2009. Ce qui est considérable. Contrairement aux derniers trimestres où les jeunes étaient les plus touchés par le chômage, ce sont désormais les seniors (50 ans et plus) qui sont les plus affectés. De la même manière, les hommes sont aussi plus touchés par rapport aux femmes en Lorraine. Ce phénomène peut s’expliquer par les fortes destructions d’emplois intervenues dans l’industrie, où les femmes sont moins nombreuses. Enfin, malgré la crise, la création d’entreprises se porte bien en Lorraine, et plus particulièrement en Moselle. Ceci contribue à donner une image d’un territoire qui a envie de réussir. Autant de signes d’espoir et d’ambitions diffusés. En témoignent les 1 821 entreprises artisanales immatriculées en 2008, dont 267 reprises. Mieux encore, entre janvier et août 2009, le nombre d’entreprises en Lorraine a progressé de 70 % par rapport à la même période en 2008, notamment grâce aux nouveaux statuts de l’auto-entrepreneur. Mais, si les créations sont nombreuses en Lorraine, les cessions le sont tout autant. Car il ne suffit pas d’aider à la création, il faut aussi l’accompagner. 

(Source : INSEE, presse régionale) 

22 novembre, 2009 à 11:53


Laisser un commentaire