Accueil Economie Le papier est roi en Lorraine

Le papier est roi en Lorraine

3 min lues
1
0
37

Bien que la Lorraine soit la première province papetière en France, elle a dû attendre 62 ans avant que les industriels de la filière viennent y tenir congrès. Nancy a ainsi dernièrement accueilli les travaux de l’Association Technique de l’Industrie Papetière (ATIP). Il faut dire que cette filière emploie environ 6 000 personnes en Lorraine, soit le tiers des effectifs en France, et produit 2,6 millions de tonnes de papier-carton. Qui plus est cette industrie reste très peu délocalisable, dans la mesure où la Lorraine dispose de belles forêts et s’implique dans le développement durable ainsi que dans le recyclage. L’avenir de la filière passe aujourd’hui par l’innovation. C’est ce qu’a très bien compris Clairefontaine. La papeterie vosgienne, qui emploie 700 salariés, réalise un chiffre d’affaires de 170 millions d’euros pour une production de 100 000 tonnes de papier. Le travail de l’industrie papetière avec le pôle lorrain de compétitivité fibres, le seul en France, en particulier avec la société Norske Skog de Golbey, a de même été évoqué au cours de la conférence, tout comme sa collaboration avec des laboratoires nancéiens. Leur but était de chercher à limiter les arrêts machines, source de grosses pertes de rendement pour les industriels. En effet, une machine de papeterie comprend 200 paramètres. Elle est par conséquent très complexe. Or, le papier recyclé a tendance à encrasser les systèmes, provoquant alors des arrêts. Pendant deux ans, chercheurs et ingénieurs ont donc fait varier des paramètres chimiques et thermiques des machines, afin de dénicher le bon compromis. Et ils l’ont trouvé comme ils ont pu le démontrer lors du congrès nancéien. 

(Source : presse régionale) 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Economie

Un commentaire

  1. Groupe BLE Lorraine

    9 février, 2014 à 19:01

    L’histoire du papier a débuté en 1492 à Arches, dans les Vosges. Le moulin qui existait à l’époque est devenu aujourd’hui une papeterie, filiale du groupe suédois Munkskö, leader mondial des papiers et des pâtes de spécialité utilisés notamment dans la fabrication de meubles, intérieurs de cuisine et revêtement de sols stratifiés. L’entreprise investit à présent dans une machine multi-produits pour s’imposer sur le marché des papiers abrasifs.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Développement de la zone commerciale de Boulay-Moselle

Les travaux de construction d’un nouveau McDonald’s sur la zone commerciale de Boulay-Mose…