Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Sauvons le château de Saulxures-sur-Moselotte !

Les BLE ont décidé d’apporter leur soutient à l’association les Amis du château de Saulxures-sur-Moselotte dans les Vosges, qui milite comme elle peut pour sauver de la destruction un fleuron architectural du patrimoine lorrain surnommé le « Versailles vosgien » ou encore le « petit Versailles ».

Afin de sensibiliser l’opinion publique et les élus, l’association a dernièrement envoyé une lettre au ministère français de la culture et de la communication, au Parlement européen, à la DRAC de Lorraine, au conseil régional de Lorraine, au conseil économique et social de Lorraine, au conseil général des Vosges, à la préfecture des Vosges et à la communauté de communes de la Haute-Moselotte, et lancé une pétition sur internet.

Car aujourd’hui, le château de Saulxures-sur-Moselotte, construit sous le Second Empire entre 1854 et 1861 sur les plans de l’architecte Charles Perron, est tout bonnement menacé de démolition. En effet, son propriétaire privé a dû se résoudre à l’abandonner depuis les années 1970. Le projet d’une paysagiste prévoit d’en récupérer seulement les pierres et les statues pour les réinstaller dans une carrière de Travexin, à Ventron. Le démontage pourrait intervenir au début de l’année prochaine. Cependant, les superbes cariatides et atlantes de la façade ne sont pas sûrs d’être conservés. Il semblerait en effet qu’ils soient rongés par le salpêtre. D’autres projets envoient encore le château beaucoup plus loin comme en Allemagne ou aux Etats-Unis ! L’inévitable démolition serait désormais plus qu’une question de mois, voire de semaines.

chateausaulxuressurmoselotte.jpg atlantessaulxures.jpg

Commandé par la veuve d’un riche industriel, ce château est pourtant un formidable témoignage de l’âge d’or de l’industrie textile vosgienne. Il n’a ainsi rien à envier à ceux des maîtres de forge du Nord de la Lorraine, que ce soit au niveau de ses dimensions, de son architecture ou de sa décoration. Parquet en marqueterie, larges cheminées en marbre de carrare, escalier d’honneur monumentale recouvert d’un tapis rouge, somptueux plafonds peints par Félix Haffner, sculptures multiples, grandes tapisseries, rien n’avait été trop beau pour la construction de cet édifice de style Louis XV, réalisé par les plus grands artistes de l’époque. Les grilles, œuvres de Desforges, Brochon et des frères Festugières étaient les copies de celles de la place Stanislas à Nancy. Mieux, elles s’ouvraient sur un perron flanqué de quatre splendides cariatides, immortalisant les quatre saisons, que l’on doit au sculpteur Georges Clère, un des décorateurs du nouveau Louvre de Napoléon III. A l’origine, deux grandes verrières reliaient le bâtiment principal aux deux dépendances. Un ravissement pour les yeux. 

Transmis aux générations suivantes, le château a finalement été abandonné en 1972. Il y a bien eu quelques projets de reprise mais aucun n’a abouti. Il était pourtant prévu d’y transférer la maison familiale de la commune, mais les collectivités locales subventionnaient uniquement les constructions neuves à l’époque. Au bout du compte, la toiture du château s’est effondrée, tout comme les plafonds. Les intempéries ont achevé le travail. Les grilles ont disparu. Le pillage et le vandalisme ont dépouillé l’édifice de tout ce qui était précieux à l’intérieur. Il y a quelques années, la mairie a même dû prendre un arrêté de péril, contraignant le propriétaire à fermer l’accès au site. Depuis quelques semaines, les arbres qui cachaient la façade ont été coupés pour laisser place à un véritable paysage de désolation. Le château tombe en ruines. Malgré cet état de délabrement avancé, le gros œuvre est encore en très bon état avec son soubassement en énormes blocs de granit, ses parements en grès rose des Vosges et ses nombreuses sculptures.Depuis 1984, le château est inscrit à l’inventaire des monuments historiques. Il n’est donc pas classé. De ce fait, l’Etat français ne peut pas imposer d’y entreprendre des travaux. Pourtant, les prototypes des cariatides en plâtre sont conservés au Louvre.Ce patrimoine inestimable ne doit pas être perdu. Sa mémoire mérite beaucoup mieux que la destruction pure et simple. 

Il ne faudrait cela dit pas oublier l’essentiel, autrement dit que ce joyau architectural ne serait pas dans ce piteux état si son propriétaire actuel ne l’avait pas délibérément abandonné depuis 30 ans. Ce dernier n’a ainsi strictement aucun respect pour le patrimoine culturel, historique et artistique dont il a hérité. En réalité, il n’a jamais voulu vendre le château, de peur d’avoir un voisin qui aurait pu lui faire de l’ombre. En effet, il est évident que seuls les usines textiles, le patrimoine immobilier et les forêts qui apparaissaient rentables ont intéressé le propriétaire, mais en aucun cas le château, qui constituait une source de dépenses plutôt que de revenus. Il ne faut pas non plus oublier les conditions dans lesquelles ont été vendues les grilles imitations de la place Stanislas de Nancy, les parquets de chêne, les cheminées en marbre et tout ce qui pouvait faire un peu de fric. Les livres de l’imposante bibliothèque ont même fini dans un camion benne d’une papeterie. Lamentable, honteux, odieux. Si rien n’est fait, il ne restera donc plus que les images pour se souvenir de l’épopée de l’industrie textile dans les Vosges. Après les emplois et les usines, le textile vosgien n’aura même pas pu sauvegarder son patrimoine architectural…  Afin de ne pas laisser le château de Saulxures-sur-Moselotte tomber dans l’oubli, les Amis du château ont donc lancé une pétition sur internet. Elle a déjà recueilli près de 2 000 signatures. Ainsi, tout est faisable, ce n’est qu’une question de volonté politique.  

Si vous aussi vous n’acceptez pas de voir raser le patrimoine lorrain et que voulez comme nous changer les choses, signez et faites signer la pétition en ligne: http://www.petitionduweb.com/Sauvons_le_chateau_de_SaulxuressurMoselotte-4921.html.

Retrouvez également ce sujet sur BLE Fondation: http://blefondation.e-monsite.com/rubrique,des-monuments-a-sauver,233274.html.

Merci de votre soutient et de votre collaboration. 

(Source : les Amis du château de Saulxures-sur-Moselotte) 

15 novembre, 2009 à 13:39


7 Commentaires pour “Sauvons le château de Saulxures-sur-Moselotte !”


  1. Anthony KOENIG écrit:

    Et il y en a d’autres en péril comme le château renaissance (avec une aile classique aussi) d’Hombourg-Budange en Moselle ou encore l’ancienne maison forte de Secourt toujours en Moselle. Et puis l’abbaye de l’Etanche en Meuse et des maisons lorraines malmenées, des hôtels particuliers à l’abandon comme celui de Tavagny à Vézelise… Un inventaire pour agir serait pertinent.

    Le patrimoine, même vernaculaire fait partie de nos paysages et de l’âme d’un région. Une région qui veut changer d’image doit s’en préoccuper car pour le coup ce sont de belles « images » à montrer. Il suffit aussi de se promener en ville haute de Montmédy, à Saint-Mihiel, à Vaucouleurs, dans le vieux Toul ou à Rambervillers pour apprécier l’ampleur du patrimoine bâti à rénover.

    On ne parlera pas du massacre du paysage via les boîtes en fer (magasins…) ou les boîtes à chaussures (pavillons) car le paysage est aussi un patrimoine à préserver et là encore il est urgent d’agir surtout dans la vallée de la Moselle…

  2. blogerslorrainsengages écrit:

    Merci Anthony pour ce commentaire.

    Pour l’abbaye de l’Etanche, voir: http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/06/11/un-venerable-monument-a-sauver-de-labandon/ et http://blefondation.e-monsite.com/rubrique,des-monuments-a-sauver,233274.html.

  3. gorki écrit:

    OUI, je suis de tout coeur avec vous, pour que nos impôts, taxes et autres ponctions de nos trop nombreux élus, servent au moins pour une infime partie, à nous faire plaisir. A conserver notre identité , par notre patrimoine histoirique, et les efforts de nos ancêtres à rendre la Lorraine belle et accueillante….! Pas que des mots vains et vides de sens dans la bouche de notre multitude d’élus. Qu’ils répondent au moins  » présent », quand celà nous tient vraiment à coeur.

  4. Sebastien écrit:

    bonsoir, je voulais juste vous prevenir que le château de Saulxures-sur-Moselotte n’est plus en perile pour le moment car la drac a interdit sa demolition et moi même je suis en train de créer un clip avec le sosie de Mylene Farmer sur le château. Et la renovation du chpateau ne sera pas faite avec les impots mais avec des dons (qui sont en très bonne vois au passage =D)

    cordialement

    Sébastien M

  5. blogerslorrainsengages écrit:

    Bonsoir Sébastien,

    merci pour cette excellente nouvelle. Pouvez-vous nous envoyer votre clip lorqu’il sera prêt svp ? Ceci permettra d’illustrer les différents articles parus sur le château de Saulxues.

    Bien à vous,

    Les BLE.

  6. Sébastien écrit:

    bonjour,

    Mauvaise nouvelle au sujet du court métrage, nous avons eu un soucis avec notre caméras qui n’est pas assez professionnel, donc nous devons recommencer nos tournages!! nous avons repris hier nous pensons que nous aurons terminer pour juillet, on va croiser les doigts =D!! merci de votre soutien

    cordialement

    Sébastien Montémont pour Infernal Square Productions

  7. Martin écrit:

    bonjour,
    ce magnifique chateau de brinvillers a sauver imperativement …

    peut on se rendfre sur les lieux voir participer a la restauration mais aussi prendre quelques photos ?

    cordialement


Laisser un commentaire