Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Nancy : une nouvelle vie pour l’espace Charles III

Le 21 octobre 2009, l’administration pénitentiaire a officiellement cédé les anciens bâtiments de la prison Charles-III à l’Etablissement Public Foncier de Lorraine, pour un montant de 650 000 euros. Par une telle opération, la Communauté Urbaine du Grand Nancy a ainsi pu récupérer de précieux terrains, qui entrent dans le périmètre du projet urbain de 15 hectares appelé « Nancy grand cœur ». Ce dernier consiste à reconstituer un centre-ville cohérent de la place Thiers à l’avenue du Général-Leclerc. Dans cette optique, les vieux bâtiments de l’ex-prison Charles-III seront détruits d’ici la fin du premier semestre 2010. Le Grand Nancy va d’ailleurs prochainement déposer le permis de démolir. Rappelons que la prison Charles-III était, jusqu’à sa fermeture, l’une des plus vieilles maisons d’arrêt encore en activité en France, parfois dans des conditions à la limite de l’insalubrité et avec un taux d’occupation frisant les 150 %. Les bâtiments, situés en plein centre-ville, dataient de 1857. La prison avait alors été aménagée dans une ancienne manufacture de tabac construite en 1716. Sa démolition permettra d’étirer la rue Charles III jusqu’au pont des Fusillés et de tracer une nouvelle artère depuis la rue du Grand Rabbin Haguenauer. La courbe, quelque peu étrange, de la rue du Ghetto-de-Varsovie laissera de même bientôt place à une partie rectiligne au départ de l’avenue Leclerc. L’espace situé devant le lycée Cyfflé sera quant à lui dégagé afin de créer une vraie place Alexandre Ier. A noter enfin que des logements pouvant accueillir entre 1 500 et 2 000 nouveaux habitants seront construits sur les terrains libérés par l’ancienne prison. 

(Source : presse régionale)  

8 novembre, 2009 à 14:52


Laisser un commentaire