Accueil Actualité De moins en moins d’arrêts en gare de Toul

De moins en moins d’arrêts en gare de Toul

3 min lues
1
0
7

La gare de Toul semble être une des victimes collatérales du TGV-Est. En effet, depuis son arrivée, la gare ne cesse de perdre des dessertes. Ainsi, après la surpression des lignes avec Paris, arrêtées en juin 2007, c’est maintenant au tour de celles avec Lyon et Montpellier de cesser à partir du 13 décembre prochain. Le pire, c’est qu’elles ne connaissent aucune baisse de fréquentation. En fait, les responsables de la SNCF repensent toutes leurs dessertes depuis la Lorraine jusqu’à l’arc languedocien et rationalisent les taux de remplissage du TGV. Sur notre territoire, Toul n’est pas la seule gare concernée par ces restructurations d’une autre nature. Après celles de l’armée, des collèges, … voici celles de la SNCF !  Non, la gare de Neufchâteau se retrouve dans le même cas de figure. Si bien que désormais, les résidents du Toulois désireux de partir vers le Sud de la France, n’auront plus d’autre choix que de prendre un TER à Toul qui les déposera à Nancy, afin de monter dans le TGV, avec à la clé correspondance et temps d’attente, ou de venir jusqu’à la gare de Nancy en voiture. Ce qui va bien entendu dans le sens des préconisations du fameux, mais néanmoins fumeux, « Grenelle de l’Environnement » ! Bienvenue dans le XXIème siècle, ou, retour vers le passé ! Comble de l’ironie, pour aller à Lyon ou à Montpellier, le TGV passera quand même en gare de Toul mais à vitesse réduite ! Pareil pour le retour. C’est vraiment n’importe quoi… Pourtant, une certaine Nadine Morano, aujourd’hui secrétaire d’Etat, s’était engagée à faire arrêter le TGV en gare de Toul. Encore une promesse qui s’envole ! Il faut dire que maintenant qu’elle est Paris, elle n’a plus la tête, ni même l’intérêt ou l’envie de s’occuper de la Lorraine, terre qu’elle a depuis oubliée. La Lorraine, elle, s’en souviendra… 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

Un commentaire

  1. lou54200

    11 novembre, 2009 à 1:52

    J´ai habité 15 ans a Toul, c´est dommage. Mais je pense que c´est comme ça partout dans le monde, les petites villes et leurs habitants ne sont pas prioritaires.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Le mensonge du siècle

Il y a maintenant un an les bouchers de Paris saignaient encore notre belle Lorraine, cett…