Accueil Actualité La Lorraine commande des TER nouvelle génération

La Lorraine commande des TER nouvelle génération

2 min lues
1
0
57

Alstom a dernièrement remporté l’appel d’offres du siècle lancé par la SNCF. Un millier de rames de TER nouvelle génération seront commandées et une centaine de trains sera livrée dès 2013. Huit circuleront en Lorraine, moyennant un investissement de 58 millions d’euros. Ceci constitue la première tranche d’un programme de 200 millions d’euros concernant la poursuite de la modernisation du parc ferroviaire d’ici 2020. En effet, la Lorraine fait partie des huit provinces ayant signé les premières commandes fermes. Le TER nouvelle génération, baptisé Régiolis, offre un matériel très modulable, dont la capacité peut être portée jusqu’à 1 000 places. Deux modes de fonctionnement seront de même proposés, à savoir thermique et électrique. Ce qui tombe plutôt bien pour la Lorraine, qui comporte encore de nombreuses lignes, et pas uniquement dans les Vosges, à ne pas être électrifiées. A noter également que les huit rames commandées bénéficieront de l’option accès aux personnes handicapées. Cela dit, ces nouveaux trains ne seront pas adaptés pour circuler à l’étranger, donc au Luxembourg. Mais, en prévision de la progression du trafic sur l’axe Nancy-Metz-Luxembourg, la Lorraine s’est d’ores et déjà mise sur les rangs pour le nouvel appel d’offres de la SNCF concernant des trains dits hyperdenses, c’est-à-dire à deux étages et à grande capacité, avec environ 1 500 places. Le résultat de ce nouvel appel d’offre sera connu d’ici décembre. 

(Source : presse régionale)

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

Un commentaire

  1. bloggerslorrainsengages

    14 décembre, 2012 à 23:27

    La Lorraine a finalement commandé dix rames Régiolis à Alstom pour un montant de 74 millions d’euros. Le constructeur a investi 17 millions d’euros à Tronville-en-Barrois, en Meuse, pour équiper son centre d’essai ferroviaire sur douze kilomètres de voies. Les rames y sont actuellement en cours de validation. Les quatre premières seront livrées en mai prochain pour être mises en service en septembre dans le Sud lorrain. Elles devraient être les premières en exploitation commerciale en France.

    En Lorraine, les trains Régiolis auront la particularité d’être bi-mode. En effet, les moteurs électriques sont alimentés aussi bien par l’énergie électrique du réseau que celle qu’il produit lui-même, pour alimenter ses boggies là où la ligne n’est pas électrifiée. Cette configuration répond aux besoins des lignes vosgiennes. Le nouveau train, d’une capacité de 160 places dans sa version la plus courte, sera affecté en particulier à la ligne 14, entre Nancy et Contrexéville (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/10/16/la-ligne-sncf-nancy-contrexeville-menacee/). Celle-ci sera « dynamisée ». Des arrêts seront supprimés, afin d’avoir des trains semi-directs. Un rabattement vers les gares sera assuré par des navettes.

    D’une vitesse de 155 km/h quel que soit le mode de propulsion, les trains Régiolis ont été conçus pour le transport des voyageurs sur les lignes ferroviaires régionales.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Delme aura aussi son « Pompidou »

Une idée audacieuse, des maquettes délirantes … le projet de bâtiment d’accueil d’art cont…