Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Hayange-Florange comme priorité ?

Après les derniers états généraux de l’industrie, la CFE-CGC a eu la bonne idée de demander à Paris de définir comme priorité la prise en charge par emprunt d’Etat des 55 millions d’euros nécessaires à l’installation de 17 moteurs à gaz au pied des hauts fourneaux P3 et P6 de Hayange-Florange. Le syndicat craint en effet qu’ArcelorMittal n’ait pas une trésorerie suffisante pour financer cet investissement indispensable au fonctionnement du site après la fermeture de la centrale de Richemont. Il convient ainsi d’anticiper la sortie de crise et de se préparer à une activité à deux hauts fourneaux. Les moteurs à gaz permettraient de même à Hayange-Florange de transformer les gaz sidérurgiques en électricité. L’acceptation de Paris serait enfin perçue comme une main tendue et constituerait à ce titre une étape importante pour le projet Ulcos, avec à la clé un procédé innovant de captage du CO2, même si les études vont seulement être lancées, si ce n’est déjà fait, afin de choisir le site pilote. La plateforme lorraine est en effet en concurrence avec d’autres infrastructures en Allemagne et en Angleterre. La décision définitive sera prise à la mi-2011. 

30 octobre, 2009 à 15:19


Laisser un commentaire