Centre de ressources numériques sur la Lorraine

128 000 illettrés en Lorraine

On qualifie d’illettrées, les personnes qui ont été scolarisées, en France, et qui n’ont pas acquis une maîtrise suffisante de la lecture, de l’écriture et du calcul, autrement dit des compétences de base afin d’être autonomes dans les situations simples de la vie courante. L’illettrisme se distingue ainsi de l’analphabétisme, qui concerne les personnes qui n’ont jamais été scolarisées et celles qui apprennent le français comme langue étrangère, comme les immigrés, qu’ils soient d’implantation récente ou ancienne. En Lorraine, 12 % des adultes âgés de 18 à 65 ans, soit 128 000 Lorrains personnes, l’équivalent de la population de Metz intra-muros, répondent encore à cette définition. Un chiffre accablant et inquiétant, alors que sur les 3 millions d’illettrés en France, 4,27 % sont Lorrains. Ces résultats proviennent du constat effectué par le bureau du service national lors des Journées de Préparation à la Défense (JAPD). Ces données sont précieuses, dans la mesure où elles intègrent les filles, ce qui n’était pas le cas au moment du service militaire. A noter que près de 10 % des jeunes de 16-17 ans sont mal à l’aise avec l’écrit et 4 % sont en très grande difficulté. Cela dit, 57 % des illettrés ont un emploi. 

27 octobre, 2009 à 19:19


Laisser un commentaire