Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Une école transfrontalière de la deuxième chance

La Lorraine et la Wallonie ont dernièrement mis en service à Longlaville, en Meurthe-et-Moselle, la première école transfrontalière de la deuxième chance (E2C) en Europe. Cette structure accueille 22 chômeurs français et belges peu qualifiés, afin de les former pendant un an aux connaissances de base, à savoir lire, écrire, compter, acquérir des notions d’informatique ou encore pratiquer une langue étrangère. La formation comprend également deux ou trois stages dans des entreprises de la Grande Région. A la fin de leur parcours dans l’E2C, les apprentis pourront obtenir un certificat indiquant leur niveau de compétence. Ce dernier devrait leur servir de passeport pour entrer dans la vie active. A noter que pendant leur scolarité, ils seront rémunérés au titre de la formation professionnelle. Avec neuf E2C, la Lorraine est la première province française qui utilise un tel dispositif d’apprentissage, décrit comme souple, innovant, flexible et individualisé. L’école transfrontalière de Longlaville constitue ainsi une structure européenne originale pour l’intégration sociale et professionnelle de jeunes sans qualification. 

20 octobre, 2009 à 17:26


Laisser un commentaire