Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Le candidat messin annonce son programme

La date fatidique du 15 septembre est passée ! Les villes candidates à l’accueil de l’Euro 2016 ont remis leur dossier à la Fédération Française de Football comme prévu avant la date fatidique indiquée. Cette dernière aura ainsi vu le désengagement de Nantes pour raison financière. Pas plus mal, voilà un adversaire de moins pour les candidats lorrains, à savoir Nancy et Metz. La première ville de Lorraine a déjà tout planifié pour que l’évènement soit un véritable succès, au cas où elle aurait le bonheur de l’accueillir. Le tout à un moindre coût et dans un souci de protection de l’environnement. C’est en misant sur la culture et le développement durable que Metz entend se démarquer des villes concurrentes. En effet, le projet de rénovation du Stade Saint-Symphorien est assez peu coûteux comparé à d’autres, ce qui ne l’empêche d’être attrayant. D’autant plus qu’il s’accompagne d’une série d’aménagements qui renforceront la capacité d’accueil de la ville de Metz. En outre, l’emplacement du stade est un des atouts indéniables du dossier messin. Situé à quelques pas du centre-ville, il offre ainsi des conditions idéales à l’établissement de « fan-zones », ces espaces qui permettent aux supporters de se réunir. Celles-ci seront au nombre de trois. Elles devraient être a priori situées au plan d’eau, place de la République et place d’Armes. La ville prévoit également un acheminement des supporters via les transports en commun, depuis des parkings aménagés aux abords de la ville, afin de favoriser l’éco-mobilité. Des navettes, qui circuleront en partie sur la plateforme du futur transport en commun en site propre, renforceront le dispositif messin en matière de déplacement. Metz souhaite enfin donner une dimension culturelle à la compétition, en associant sport et art à l’occasion de l’Euro 2016. C’est pourquoi le coup d’envoi du tournoi serait donc donné plusieurs mois avant la première rencontre à Saint-Symphorien. Des artistes animeraient, sur le thème du sport, différents lieux comme le Centre Pompidou qui sera alors fonctionnel. Ce dernier apparaît en effet comme un véritable tremplin pour toutes sortes d’animations festives.  Reste maintenant à convaincre la fédération de la solidité et du sérieux du candidat messin. 

9 octobre, 2009 à 15:59


2 Commentaires pour “Le candidat messin annonce son programme”


  1. Julien écrit:

    Rappelons que selon le journal « La Semaine » le dossier messin est et restera incomplet, et que selon le journal l’équipe Metz ne serait pas retenue.
    Il ne faut pas être grand architecte pour comprendre qu’avec à peine plus de 30M€ d’investissements, le programme de rénovation envisagé (vous savez, les superbes maquettes en 3D qui font fantasmer certains!!) ne pourra pas être réaliser.
    Strasbourg investit 4 fois plus, Nancy 3 fois plus.

    Je dénonce un jusqu’au-boutiste de la municipalité et de DG qui, pour faire bonne figure, présente un dossier non viable techniquement et financièrement et qui, une fois le verdict non favorable rendu, pourra tirer à boulet rouge sur la FFF qui n’a pas choisi Metz!

  2. Observateur écrit:

    Faux Julien,
    le dossier ETAIT incomplet « volontairement » puisque les parties juridiques ne faisaient pas l’objet de le réunion. La FFF les a quand même demandées et elles lui ont été remises. donc il est complet maintenant.

    pour le reste du commentaire, c’est du même accabit :-s.

    Je te dirais juste qu’il ne faut pas être grand architecte pour comprendre que boucher 4 angles et surélever une tribune coute bcp moins cher que de rajouter un étage complet à un stade.
    Et oui, Metz n’a besoin que d’ajouter 8000 places pour atteindre les 35000 (capacité actuelle 27000) tandis que Nancy doit en ajouter 15000 (capacité 20000). Donc oui ce projet pourra techniquement être réalisé pour 30M€, cela est même un de ces points forts. Une rénovation équivalente a d’ailleurs déjà été réalisée par ce cabinet d’architecte a Kaiserlautern pour la coupe du monde en allemagne.

    Les maquettes dont tu parles sont celle du projet Grenat 2010 (présenté il y a 2 ans) qui n’est plus d’actualité. Pour te tenir au informer, le projet pour l’euro est consultable ici http://www.fcmetz.com/stade2012.

    soit dit en passant, à Strasbourg ils n’en sont même pas au stade des maquettes eux après l’échec de l’eurostadium.


Laisser un commentaire