Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Les étapes du projet de rénovation de Saint-Symphorien

Dans le but de doter le FC Metz d’un outil d’exploitation moderne et sophistiqué, mais aussi dans l’optique de pouvoir accueillir des matches de l’Euro 2016, si l’organisation de ce tournoi était attribuée à la France, le mythique stade Saint-Symphorien, témoins d’exploits passés, sera rénové. Après vous avoir dernièrement annoncé et présenté le projet, nous allons à travers ce nouvel article vous en décrire les étapes. 

Il s’agira ainsi d’abord de rehausser la petite tribune Sud. Cet aménagement permettra d’augmenter sa capacité d’environ 5 000 places assises et de disposer d’un étage de loges. Ensuite, ce sera au tour de la tribune Nord d’être un peu rehaussée, afin de la mettre à niveau des trois autres. Cette opération créera 1 200 places assises supplémentaires. Les coursives arrières de la tribune seront également agrandies pour en améliorer l’accueil et le confort des spectateurs. L’étape suivante consistera à fermer les angles Est, puis les angles Ouest. De nouvelles places ainsi que des projets immobiliers permettront de relier les quatre tribunes entre elles. Deux écrans géants seront par ailleurs installés. Sera ensuite posé le toit unique, une fois que la couverture des différentes tribunes aura été retirée. Ceci augmentera sensiblement l’homogénéité architecturale du stade. Un nouvel éclairage sera en outre mis en place. Enfin, à l’issue des travaux de rénovation du stade Saint-Symphorien, un bâtiment derrière la tribune Sud comportant un complexe hôtelier sur quatre niveaux, un parking sur trois niveaux, des bureaux, un centre de conférence ainsi qu’un club d’affaires panoramique pourra être construit. Cette dernière étape est toutefois entièrement tributaire d’apports financiers d’opérateurs privés. A noter en outre que même si un toit amovible n’a pas été annoncé, cette possibilité a néanmoins été longuement étudiée. Ainsi, l’étude du cabinet d’architecture allemand prévoit qu’un toit rétractable, à l’image de celui du futur stade Marcel Picot, pourra être ajouté ultérieurement sur le toit unique, dans la mesure où les fondations et les bases nécessaires seront prévues. La rénovation du stade du club à la croix de Lorraine sera réalisée pour une longue durée, c’est-à-dire pour au moins 50 ans. Un tel investissement de 32 à 35 millions d’euros nécessite par conséquent un raisonnement à long terme. Autrement dit, selon les dirigeants su FC Metz, il s’agit de s’extraire du contexte actuel de crise économique. La ville de Metz, propriétaire de l’enceinte sportive, a étudié la possibilité de concéder le stade au club pour une telle durée, sous la forme d’un bail emphytéotique administratif, ou sous la forme d’une concession de domaine public. Cette hypothèse s’inspire de ce qui se fera du côté de Nancy, entre la ville et l’AS Nancy Lorraine. 

(Source : document émis par le FC Metz) 

23 septembre, 2009 à 19:33


Laisser un commentaire