Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Sur la route de Compostelle

Les touristes et les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle sont de plus en plus nombreux à faire escale à Metz. Il faut dire que beaucoup d’indices rappellent que la cité est une étape importante sur cette route. Le curieux et l’observateur avisé sauront repérer les coquilles et autres symboles jacquaires cachés dans le riche patrimoine messin.  Le vitrail de la cathédrale Saint-Etienne représentant Saint-Jacques, l’ancien hôpital Saint-Nicolas ou encore les sculptures de la place Saint-Louis et de la place Saint-Jacques sont autant de témoignages du succès passé du voyage vers Compostelle. Au moins 5 pèlerins par jour, tous des Allemands, s’arrêtent à Metz. Ils se font estampiller le cachet de l’étape lorraine sur leur carnet de voyage : une étoile, afin de rappeler la légende de Compostelle ainsi que la forme d’une des voûtes de la cathédrale. Malheureusement, le chemin vers Saint-Jacques de Compostelle n’est toujours pas balisé en Lorraine. La ville de Metz sert donc de point de repère pour tous les pèlerins allemands, qui sont chaque année toujours plus nombreux. Pourtant, il suffirait d’indiquer les chemins à l’aide de coquilles Saint-Jacques, un symbole qui a traversé les siècles, car les rayons représentent tous les chemins qui convergent  vers Compostelle. Un itinéraire touristique et spirituel à méditer … et surtout à mettre en place ! 

(Source : presse régionale) 

18 septembre, 2009 à 17:41


Laisser un commentaire