Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Les zones pour affronter la crise

La communauté d’agglomération de Thionville Portes de France entend par-dessus tout asseoir ses zones économiques. Ainsi, celle Metzange-Buchel, un temps dédiée à la logistique, a été redéfinie pour accueillir des activités artisanales. Sur les 16 parcelles créées pour l’occasion, plus de la moitié ont déjà trouvé preneur. Du côté de la zone de Meilbourg, la Maison de l’Habitat devrait commencer à être construite, si ce n’est déjà fait. C’est là, en bordure d’autoroute, entre Yutz et Thionville, sur plus de 25 000 mètres carrés spécialement dédiés à la construction et l’équipement de la maison, que 600 emplois sont attendus, dont 300 nouveaux. Tandis que sur la zone Cormontaigne, également à cheval sur les bancs de Yutz et de Thionville, plus de 3 500 m² de bureaux sont sortis de terre. C’est également ici que la Maison du département verra le jour. Enfin, à Manom, une autre zone est prête à se développer en lieu et place de l’entreprise Scholtès-Indesit et à accueillir des PME, à moins que ce ne soit finalement une nouvelle gare, si le TER était appelé à devenir RER.   

15 septembre, 2009 à 18:40


Laisser un commentaire