Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Inquiétude persistante dans les collèges de Moselle

Selon le Comité pour l’unité pour le retrait du schéma départemental des collèges, ce n’est finalement pas 3 établissements qui fermeraient en Moselle, à savoir Robert Schuman à Metz, Bernanos à Montigny-lès-Metz et Alain Fournier à Freyming-Merlebach, mais 10 à 14 d’ici cinq ans ! La récente déclaration de rentrée du recteur de l’académie Nancy-Metz allant dans ce sens. En effet, selon ce dernier, la « carte des collèges n’échappera pas à de nouvelles refontes dès lors qu’il y aura une baisse des effectifs ». Ce serait donc bel et bien tout un plan machiavélique et sournois de refonte totale qui se tramerait en coulisse. Le collectif attribue toutes ces fermetures uniquement au déficit budgétaire de la France. Autrement dit, après les iniques et odieuses restructurations militaires, ce serait une nouvelle saignée qui attendrait la Lorraine, celle de l’enseignement et de l’éducation de nos enfants, deux éléments pourtant indispensables au développement. Ces deux piliers ne peuvent et ne doivent en aucun cas être sacrifiés sur l’autel de la rentabilité. De même, contrairement à tout ce qui avait été annoncé pour justifier de telles mesures, on constate une stabilité, voire souvent une hausse des effectifs, dans tous les collèges de la région messine pour cette rentrée. Ce qui signifie par conséquent que nos élus et leurs représentants nous ont menti, une fois de plus. Leur comportement de jouer les collèges les uns contre les autres est de même inacceptable. Puissent les Lorrains comprendre que ce ne sont pas ces élus qui vont défendre leurs intérêts et ceux de leur belle province. 

15 septembre, 2009 à 18:52


Un commentaire pour “Inquiétude persistante dans les collèges de Moselle”


  1. osee3 écrit:

    Bonsoir
    *
    Pendant des siècles, des générations luttes, se sacrifient…pour arriver à une République viable et sur la bonne voie de l’humanisme.
    *
    En moins de 30 ans…des prédateurs déréglementent tout et jetent des citoyens ; tout en vendant les industries ou fragilisant l’Armée qui pourrait défendre en cas de…
    Pitoyable :

    Dernière publication sur POURQUOI PAS : Décembre ?


Laisser un commentaire