Accueil Actualité Du nouveau au sujet des restructurations militaires

Du nouveau au sujet des restructurations militaires

2 min lues
0
0
69

Après le 1er Régiment Médical de Châtel-Saint-Germain, c’est bien le Régiment de Marche du Tchad et ses 1 158 hommes qui sont dans le collimateur de la mairie de Metz, dans le cadre des compensations aux iniques et odieuses restructurations militaires. Ce groupement, actuellement basé à Noyon dans l’Oise, doit normalement s’installer du côté de Meyenheim dans le Haut-Rhin, sur la base aérienne 132. Sauf que les élus alsaciens ne l’entendent pas de cette oreille en envisageant de transformer la base en centre de maintenance des avions de ligne. Le maire de Metz a donc eu la bonne idée de proposer d’accueillir le régiment en question dans la caserne du Pontiffroy, libérée par le 2ème Génie. De même, le premier magistrat continue de militer pour la création d’une école vétérinaire, la cinquième en France, qui formerait des vétérinaires ruraux. L’immense site de la base aérienne 128 pourrait l’accueillir. Nous vous tiendrons informés de la suite des évènements. 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Praticiens Territoriaux de Médecine Générale en Lorraine

Le dispositif du ministre français de la santé prévoit d’ouvrir 200 postes de Praticiens T…