Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Ca bouge au CHU !

Trente-six mois de travaux auront été nécessaires pour réorganiser les flux de circulations et surtout pour résorber l’infernal problème de stationnement sur le plateau médical et technologique de Brabois à Nancy. La capacité de stationnement a ainsi été doublée et portée à 1 000 places, tandis qu’une nouvelle ligne de bus, baptisée Campus (voir actualité en bref), a dernièrement été mise en place. Certes, les travaux ont été longs, souvent pénibles pour les usagers, mais le résultat est d’une incroyable fluidité. La ligne Campus, avec un bus toutes les 8 minutes, vient de même désengorger sérieusement le tram, noir de monde aux heures de pointe. Partant de la gare SNCF, elle dessert le secteur Artem, la faculté de sciences, le lycée des biotechnologies, la faculté de médecine et propose trois arrêts à l’intérieur même du CHU (Centre Hospitalier Universitaire). Chose exceptionnelle en France, puisqu’avant Nancy, un seul réseau de transport public pénétrait dans un hôpital, à Limoges. Un service de location VélO’Stan au niveau du parking relais Nord complète enfin l’offre de transports sur le plateau Brabois. Il faut dire que ce dernier constitue un centre névralgique et stratégique pour toute l’agglomération, dans la mesure où il cumule plusieurs vocations, à savoir le médical et l’hospitalier avec bien entendu le CHU, ainsi que l’économique et le technologique avec le technopôle et le biopôle. Le plateau de Brabois est en outre appelé à se développer encore plus dans un proche avenir. D’ailleurs, le bâtiment de cardio-réanimation est passe d’être terminé. Il devrait être livré en 2010. Le bâtiment des spécialités médicales, qui regroupera les services des maladies infectieuses et tropicales, de dermatologie, de vénérologie, de pneumologie et des maladies respiratoires, des consultations d’addictologie et des maladies professionnelles, sera également livré l’année prochaine. La nouvelle configuration du CHU prend forme ! 

12 septembre, 2009 à 11:50


Un commentaire pour “Ca bouge au CHU !”


  1. bloggerslorrainsengages écrit:

    Fin 2008, le déficit du CHU de Nancy était de 32,8 millions d’euros. En 2009, il passa à 29,8 millions d’euros, alors que sa pente naturelle le conduisait plutôt vers les 40 millions d’euros. En 2010, ile ne devrait plus être « que » de 18 millions d’euros.

    C’est tout le défi de l’établissement lorrain : redresser les comptes, tout en assurant un service médical de qualité et en continuant d’investir (inauguration du bâtiment du cœur Louis-Mathieu, de l’Hôpital des spécialités)…


Laisser un commentaire