Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Les bons chiffres de Moselle Développement

Malgré une période sociale et économique particulièrement difficile, Moselle Développement affiche des résultats prometteurs. Un signe d’accalmie ? Ainsi, ce ne sont pas moins de 1 754 promesses d’emplois sur trois ans en 2008 et déjà plus de 900 cette année qui ont été traitées avec l’aboutissement de près de 80 projets. Du beau travail de la part de l’outil de prospection de la Moselle qui participe également à la revitalisation des zones sinistrées et en reconversion, comme c’est le cas sur les sites de GE Lighting à Ennery et de Kohler à Dieuze. Citons comme principaux nouveaux projets soutenus ceux de Festo (210 emplois dans la plasturgie) à Woustviller, d’Emarc (100 emplois pour produire des longerons du Master de la Sovab) à Ennery, ou encore d’INPAL (32 emplois dans les tubes de chauffage) à Creutzwald. En ce qui concerne l’accompagnement d’extension d’entreprises, il est important de mentionner ceux de France Transfo à Maizières-lès-Metz (160 emplois), d’EOS Contact Center (200 emplois dans un centre de relations clients) à Saint-Avold, ou encore de Transpelor (60 emplois dans la logistique) à Florange et de Schott Glaverbel (50 emplois dans la fabrication de verres) à Troisfontaines. A noter que la moyenne des projets soutenus génère entre 10 et 15 emplois. Mais c’est désormais vers l’international et plus particulièrement vers l’Asie (Chine, Japon et Inde) que Moselle Développement a les yeux rivés, afin d’attirer de gros investisseurs. Pour ce qui est du vieux continent, Moselle Développement a finalement décidé d’abandonner ses prospections en Espagne, mais de renforcer ses liens vers l’Allemagne et la zone frontalière du Benelux, avec pour objectif avoué de ramener en Moselle des opérateurs logistiques vers la future plateforme multimodale de Thionville-Illange. 

16 août, 2009 à 11:47


Laisser un commentaire