Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Le démantèlement de Gandrange prendra du temps

Après avoir récemment été sécurisé, le site de l’aciérie de Gandrange devra être démantelé et dépollué. Mais, dans la mesure où cette opération doit suivre une procédure longue et stricte, cela prendra du temps. Ceci est encore plus vrai lorsqu’il s’agit de démonter une usine sidérurgique. A l’heure actuelle, le matériel,  notamment les machines, a été consigné. Une clôture de protection entoure désormais le site, surveillé en permanence par une société spécialisée, afin d’éviter les vols. ArcelorMittal devrait a priori réutiliser et transférer tout ou partie de l’équipement industriel sous d’autres cieux, là où la main d’œuvre est docile et pas chère. Une main d’œuvre qui ne moufte d’ailleurs pas au sujet de ses conditions de travail. Cela s’appelle une délocalisation. Une de plus dans le paysage lorrain. Alors que le démantèlement de l’aciérie de Gandrange ne devrait pas intervenir avant l’année prochaine, il restera encore à élucider la question de la nouvelle destinée des immenses terrains libérés. 

9 août, 2009 à 12:07


Laisser un commentaire