Accueil Culture et patrimoine La Lorraine en pointe des métiers d’art

La Lorraine en pointe des métiers d’art

2
0
95

Si la Lorraine est particulièrement performante et dynamique dans un secteur, c’est bien dans celui des métiers d’art, puisque ce dernier compte dans notre belle province plus de 900 entreprises et quelques 3 000 emplois. Mais éclairons tout de suite les consciences, car beaucoup de gens confondent malheureusement les artisans d’art avec les chanteurs et autres comédiens. Non, les artisans d’art se caractérisent essentiellement par une technique, un savoir-faire ainsi qu’une certaine sensibilité. De même, ces professions sont régulièrement assimilées à des métiers anciens, dans la mesure où elles puisent justement leurs racines dans des savoir-faire ancestraux. La réputation de la Lorraine n’est ainsi plus à faire dans ce domaine, dont tout le poids est porté par les locomotives que sont nos cristalleries (Baccarat, Saint-Louis, …) appuyées sur les contreforts des Vosges mosellanes et meurthe-et-mosellanes, l’ébénisterie et la lutherie dans les Vosges (Neufchâteau et Mirecourt) ou encore le verre et les boules de Noël dans le pays de Bitche. Comparée à d’autres territoires, notre province jouit donc d’un formidable potentiel. Elle a sans doute hérité d’un immense savoir-faire dans des domaines aussi variés que la pierre, le verre, le bois ou le textile. Elle possède d’ailleurs énormément d’établissements de formation.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Culture et patrimoine

2 Commentaires

  1. bloggerslorrainsengages

    17 février, 2013 à 23:14

    En Lorraine, les ressources naturelles ont toujours été valorisées. Les forêts de hêtres de Liffol-le-Grand ont donné naissance à de nombreux ateliers de fabrication de mobilier. Les céramistes ont su passer du stade artisanal au stade manufacturier. Tout cela a permis le maintien de ces savoir-faire. Si bien que la Lorraine fait figure de référence en la matière. Elle est en effet souvent citée en exemple, en particulier pour le travail effectué sur la transmission des savoirs. Elle possède plusieurs pôles de formation, autour de la pierre au lycée de Remiremont, du verre au CERFAV (Centre Européen de Recherches et de Formation aux Arts Verriers) de Vannes-le-Châtel ou encore du bois à Liffol-le-Grand et Neufchâteau par exemple. Une véritable richesse qui se partage, à travers des formations ouvertes à tous, comme au pôle bijou de Baccarat où la formation se veut très professionnalisante.

    Rappelons que la filière Métiers d’art est forte d’environ 3 500 emplois. Plus d’un millier d’entreprises, ateliers et manufactures sont recensés. Cela va de Baccarat et ses 750 salariés au petit céramiste installé dans les Vosges du Nord. Les deux tiers des structures n’ont qu’un seul emploi et n’ont pas vocation à en créer plus. Les grandes manufactures s’en sortent bien grâce à d’importants contrats à l’international. Pour les artisans, c’est plus compliqué, mais avec le retour des circuits courts, d’une consommation plus locale et des objets d’origine certifiée, il y a une carte à jouer.

  2. Groupe BLE Lorraine

    6 avril, 2014 à 21:58

    217 métiers d’art différents sont répertoriés en Lorraine dans 1 000 ateliers manufacturés qui emploient au total 3 500 personnes. Ces données placent notre région en seconde position derrière l’Ile-de-France. La Lorraine est néanmoins leader pour ce qui est des filières de formation développées au sein de 32 établissements scolaires. Cela va du verre à Sarrebourg et à Vannes-le-Châtel, à la lutherie à Mirecourt, en passant par la broderie à Lunéville ou encore le bois à Liffol-le-Grand et à Neufchâteau. Ce rayonnement est bénéfique pour le tourisme et la promotion du territoire.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

De la flore maritime de Lorraine dans le Pays du Saulnois

A plus de 400 km du littoral, la Lorraine possède un patrimoine maritime unique en milieu …