Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Center Parcs en passe d’effacer le syndrome Bata ?

C’est ce qui pourrait arriver de mieux au Pays de Sarrebourg et au Lunévillois, tous deux en plein boom touristique. En effet, la totalité des 870 cottages du futur centre de vacances situé dans le bois des Harcholins, a trouvé des investisseurs. Les trois quarts des petites résidences sont d’ailleurs déjà vendus et actés chez les notaires. Les autres sont en instance de l’être. Et ce malgré la crise. De nombreux Lorrains et Alsaciens se sont portés acquéreurs de cottages. De même, une centaine d’entre eux a été achetée par des Irlandais et des Anglais. L’implantation du Domaine des Trois-Forêts promet, en plus des 620 emplois créés, de nombreuses retombées économiques et touristiques pour notre belle province. A ce sujet, une récente étude menée par l’Université de Metz a permis d’établir qu’une masse salariale annuelle de 7 millions d’euros devrait générer environ 40 emplois. De même, des consommations intermédiaires de l’ordre de 11 millions d’euros par an pourraient occasionner la création de 55 autres emplois.  Un effet boule de neige très bénéfique. Rappelons que pour un investissement total de 250 millions d’euros, le groupe Pierre & Vacances a confirmé l’ouverture du plus grand Center Parcs d’Europe pour avril ou mai 2010. Face au succès rencontré pour la vente des cottages, une extension est toujours d’actualité. Celle-ci comprendrait l’aménagement d’un lieu de séminaire pour satisfaire les besoins des entreprises françaises et allemandes, ainsi que la construction d’un spa pour attirer une clientèle autre que familiale. Si l’extension est définitivement confirmée, elle pourrait intervenir entre 2012 et 2014.

6 août, 2009 à 19:45


Laisser un commentaire