Centre de ressources numériques sur la Lorraine

La Moselle des jardins devient une destination à part entière

Les premières conclusions de l’état des activités touristiques pour 2008 en Moselle sont tombées. Il y apparaît clairement que le département lorrain jouit désormais d’une solide réputation en matière de jardins. Ainsi, depuis 2008, trois nouveaux sites sont venus compléter le réseau des Jardins sans limite en Moselle, à savoir, les Jardins fruitiers de Laquenexy, le Jardin des Prairiales du château de Manom et celui des faïenciers à Sarreguemines. Tout ceci fait par conséquent de la Moselle une destination « jardins » incontournable, si bien qu’en matière de presse, la puissance d’attraction de cette thématique est vraiment impressionnante.

jardin

La reconnaissance de la Moselle par la presse touristique et spécialisée est réelle. Ce qui se traduit bien entendu et heureusement par une hausse sensible (+ 39 %) de la fréquentation touristique de ces jardins. A noter de même que les sites de Bitche (Jardin pour la Paix) et du Jardin du Château de Pange ont totalisé plus de 90 000 visiteurs. Dans un registre similaire, il est important de souligner que la Moselle est également devenue le deuxième département en nombre de communes labellisées 1, 2, 3 ou 4 fleurs au concours du fleurissement ! Avec 131 communes récompensées, la Moselle a donc doublé les deux départements alsaciens, mais reste encore derrière la Marne. Encore un petit effort à fournir pour décrocher la couronne de lauriers.

Enfin, autre bonne nouvelle, les produits d’excursions ont permis de réaliser un chiffre d’affaires record d’1,1 millions d’euros, soit une  hausse de 23 %. Près de 50 000 nuitées ont ainsi été vendues. Le fait le plus marquant est l’explosion des groupes d’Ile-de-France. Si bien que désormais nous pouvons affirmer qu’une destination est née à 80 minutes de Paris. L’effet TGV n’y est pas étranger …

Notons enfin que 11 210 emplois sont directement liés en Moselle à la fréquentation touristique, ce qui représente 3,6 % de l’emploi salarié total.

29 juillet, 2009 à 13:42


4 Commentaires pour “La Moselle des jardins devient une destination à part entière”


  1. blogerslorrainsengages écrit:

    Avec 128 jardins ouverts au public, la Lorraine est devenue le troisième territoire français visité pour ses espaces verts. Une réalité que ses habitants savent peu, encore trop souvent aimantés par le passé industriel.

  2. bloggerslorrainsengages écrit:

    La Moselle compte 7 jardins sans frontières : les jardins fruitiers de Laquenexy, le jardin des Faïenciers à Sarreguemines, le jardin des Plantes de Chez Nous à Scy-Chazelles, le jardin des Prairiales au château de la Grange à Manom, le jardin pour la Paix à Bitche, le jardin du château de Pange et depuis peu le jardin Botanique de Metz qui a décidé de rejoindre le réseau.

  3. bloggerslorrainsengages écrit:

    Manifestation horticole, les Jardin d’Henriette attirent chaque année 3 000 personnes à Saint-Avold.

  4. Groupe BLE Lorraine écrit:

    Grâce au travail de l’association « Les Amis des Jardins » qui a signé une convention avec la Société d’Economie Mixte du Couvent en 2010, le Jardin des harmonies de Saint-Ulrich, dans le Pays de Sarrebourg, est désormais l’un des plus beaux de la région. A tel point que les photographes des environs viennent régulièrement y prendre des clichés à l’occasion de mariages et de communions. Les bénévoles ne ménagent pas leurs efforts pour embellir le site saison après saison à travers trois massifs éphémères aux doux noms évocateurs : « Les Fées du Donon » pour conter la Ligne Bleue des Vosges et la Sarre qui coule jusqu’au Pays des Etangs, « Les Fourmis, Lumières en concert » pour rappeler la tradition musicale du Couvent devenu au fil du temps une place forte mondiale de la musique baroque, et « Chagall » pour symboliser les couleurs du plus grand vitrail du monde de l’artiste en la Chapelle des Cordeliers à Sarrebourg.

    Rappelons que le Jardin des harmonies de Saint-Ulrich est ouvert en journée. Les visiteurs peuvent gratuitement venir profiter de son calme en pleine nature, bien loin de l’agitation de la vie urbaine.


Laisser un commentaire