Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Le Palais des congrès relancé

Rangé depuis des années dans le placard bien garni des projets non aboutis, le dossier du nouveau palais des congrès de l’agglomération messine revoit le jour, puisque des discussions avec des promoteurs privés ont dernièrement débuté. Car jusqu’ici le débat se concentrait avant tout sur la pertinence et la localisation de cet autre projet considérable estimé à environ 70 millions d’euros. Ce dernier pourrait donc bien être élevé à proximité immédiate du Centre-Pompidou et de la gare, à droite de la sortie Sud du passage souterrain des arrivées. Un bien curieux emplacement quand on voit l’étendu vide qui se dessine derrière le futur centre d’art contemporain. A noter que l’équipement serait doté d’un amphithéâtre de 1 200 places. Metz Métropole a l’intention de solliciter plusieurs millions d’euros dans le cadre des compensations aux iniques et odieuses restructurations militaires, afin de le réaliser. Les autres collectivités territoriales ainsi que la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Moselle pourraient également participer au financement, même si celui-ci sera avant tout assuré par des investisseurs privés. En effet, cet équipement structurant pourrait véritablement s’avérer très rentable s’il est couplé à des hôtels, des restaurants, des commerces ou même des activités de loisirs, à l’instar de ce qui se fait à Lyon. Toujours est-il que Metz Métropole souhaite mener une opération d’urbanisme globale autour du futur palais des congrès et de ses activités périphériques. Celui-ci serait à vrai dire plus une cité des congrès et constitue, à juste titre et aux yeux de certains, un excellent moyen de capitaliser les bénéfices du centre Pompidou, dans la mesure où l’organisation de grands congrès apportent beaucoup de nuitées et de consommation d’hôtel. Ce futur palais des congrès pourrait être le fer de lance du tourisme d’affaires pour une cité qui entend désormais devenir attractive dans l’accueil de grands rassemblements de ce genre.

21 juillet, 2009 à 11:13


Laisser un commentaire