Accueil Actualité Le carrelage ne chauffe plus

Le carrelage ne chauffe plus

3 min lues
0
0
43

Les mystérieux carreaux de carrelage qui chauffaient depuis quelques jours ont refroidis. Aucun relevé ou autre carottage n’ont été effectués selon la volonté de la famille qui habite dans la maison du lotissement de Forbach. Cette dernière a donc enfin regagné son domicile sans que les experts n’aient pu déterminer la cause de ce phénomène étrange. Rappelons néanmoins que le 27 avril 1995, un phénomène similaire s’était produit dans la dalle du garage en sous-sol d’une maison à Heillecourt. Cette dernière s’était également mise à chauffer pour monter jusqu’à 60°C.  Bien que des hypothèses délirantes comme le réveil des morts du cimetière sur lequel avait été bâtie la maison avaient alors été avancées, afin de rendre compte de ce mystère, le magazine Science & Vie avait quant à lui fourni des causes beaucoup plus rationnelles. Ainsi, en accord également avec l’école de géologie de Nancy, une première explication se basait sur la foudre. Les alluvions sur lesquels repose la maison se trouvaient dans la zone de battement d’une nappe aquifère. Or, on sait qu’une telle structure géologique peut accumuler des oxydes de fer qui rendent le sol davantage conducteur. La foudre aurait ainsi gagné le pavillon via la fissure de l’égout, ce qui aurait fait chauffer la dalle de béton du garage. Une autre explication s’inspirait d’un phénomène physique complexe où l’ensemble chape de béton et treillis métalliques se serait comporté comme une pile. Ces arguments scientifiques pourraient peut-être éclaircir le phénomène de Forbach, même si la famille de Heillecourt n’a jamais pu obtenir d’explications fermes sur le phénomène, qui ne s’est d’ailleurs plus reproduit.  

(Source : presse régionale)

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Camping cinq étoiles à Bussang

Le Domaine de Champé, à Bussang, a dernièrement décroché une cinquième étoile, soit la plu…