Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Les fresques de l’église de Brettnach ressuscitées !

Lors du chantier de réfection des peintures intérieures de l’église de Brettnach début mai, de magnifiques fresques datant du XVIIIème siècle ont été mises au jour, sous la couche beige uniforme du plafond qui tombait en décrépitude. Peu à peu, les ouvriers découvrirent des décors peints sur tout le plafond. Les fresques étaient là, cachées, à l’insu de tous. Même les plus anciens du village qui ont été consultés pour l’occasion, n’en n’avaient absolument pas connaissance. De mémoire d’hommes, le plafond de l’église de Brettnach avait toujours été beige et repeint à plusieurs reprises dans cette teinte. Pourtant, 6 petits tableaux étaient encore visibles sur une partie du plafond. Cela aurait pu être un indice… Après la (re)découverte de ces fresques, la nature des travaux qui devaient être entrepris à l’intérieur de l’église a du être complètement modifiée. Si bien qu’au lieu de remettre une énième couche de beige, les peintres se sont attelés à dégager les peintures, qui datent certainement de l’agrandissement de l’église vers 1780.   Il a ensuite fallu restaurer l’ensemble avec les mêmes teintes et les mêmes techniques, c’est-à-dire des glacis à l’huile. La même opération a permis de découvrir aussi des inscriptions similaires dans les gorges, autrement dit la liaison voûtée entre le plafond et les murs. Au final, la physionomie de l’église a complètement changé. De superbes rosaces, des inscriptions, des volutes et autres scènes diverses se sont ainsi substituées au vieux beige uniforme. Même si ces peintures n’ont pas de valeur particulière, si ce n’est d’un point de vue patrimonial, elles redonnent du cachet à l’église, qui devient donc l’une des plus belles du secteur. En conclusion, ce n’est pas la première fois que des fresques plus ou moins anciennes sont retrouvées dans des églises lorraines. Et ce ne sera sans doute pas la dernière fois… Rappelons que les désormais célèbres fresques de la chapelle Sixtine lorraine à Sillegny dans le Pays Messin ont été redécouvertes en 1845. Certains estiment en effet que des fresques ont été cachées à la vue de tous en période de guerre, afin de les conserver et de les protéger de la destruction. 

4 juillet, 2009 à 11:51


Laisser un commentaire