Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

La chimie au service du nucléaire

6 kilomètres de tuyaux, 54 semi-remorques de matériel, 41 millions d’euros d’investissement… Les chiffres parlent d’eux-mêmes quand il s’agit d’évoquer la véritable usine chimique qui vient d’être aménagée à Cattenom afin de nettoyer les générateurs à vapeur de la plus importante centrale nucléaire de France. Si les chantiers sont traditionnellement toujours de grande ampleur ici, celui-ci fait néanmoins partie des plus importants du parc nucléaire français de ces 15 dernières années. La tranche 1 de la centrale a d’ores et déjà été nettoyée par un procédé chimique soigneusement dosé et peu corrosif, avant le tour de la tranche 3 d’ici la fin de l’année ainsi des tranches 2 et 4 en 2010. A noter que plus de 13 tonnes d’effluents ont été retirées de la première tranche, permettant un gain de puissance de l’ordre de 7,5%. 

27 juin, 2009 à 1:14


Laisser un commentaire