Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Valeurs Actuelles fait l’éloge de la Lorraine

Une fois n’est pas coutume la presse française ne tarie pas d’éloge sur notre belle province, dernièrement citée en exemple dans le magazine Valeurs Actuelles. Il était ainsi important pour nous de vous le signaler. Un document particulièrement réconfortant et agréable en ces temps de crise. Comme quoi. Ne perdons pas espoir, mais croyons au contraire en nos forces et nos capacités à nous reconstruire. Mais une fois l’orage passé, il sera temps de régler nos comptes avec nos politiques irresponsables et avec les traîtres de la Lorraine. En effet, prenons un exemple. Pour mesurer l’ampleur de la crise, il n’y a pas mieux que d’utiliser les excellents baromètres publiés mensuellement par le Conseil Economique et Social de Lorraine. Et ses derniers chiffres sont inquiétants, pour ne pas dire édifiants. Le CES confirme ainsi que notre belle province est surexposée à la crise, comme en témoignent les très mauvais chiffres du chômage et le recul de l’emploi. Pire, l’ampleur et la rapidité de ces hausses en font même un « fait historique ». La Lorraine irait-elle de plus en plus mal ? Dans certains domaines économiques et sociaux, malheureusement oui. Et toute la haine et le mépris de Paris à travers les iniques restructurations militaires n’arrangent bien évidemment rien à notre situation. Car depuis fin avril, la Lorraine a enregistré son quatorzième mois de hausse consécutive du nombre de demandeurs d’emploi. Sur un an, la hausse s’élève ainsi à 31,2 %. Ce qui signifie concrètement que depuis le 1er janvier 2009, la Lorraine compte 120 demandeurs d’emploi supplémentaires par jour et près de 4 000 licenciements économiques en quatre mois ! Le nombre des heures de chômage partiel augmente parallèlement à celui des dossiers de surendettement. La situation est pire que jamais. Le chômage des jeunes atteint + 48,5 % sur un an, contre + 39,9 % pour l’ensemble de la France métropolitaine. De même, les bénéficiaires du RMI sont de plus en plus nombreux, 32 830, soit + 1 500 depuis octobre 2008. Pendant ce temps, les offres d’emploi chutent à – 35,9 % sur un an. Les bassins d’emploi de Briey, Sarrebourg, Thionville et Longwy souffrent particulièrement. Bref, le tableau n’est guère reluisant … mais n’oubliez pas, le soleil se lève toujours à l’Est … C’est ce qui nous permet encore de tenir.

22 juin, 2009 à 11:18


Laisser un commentaire