Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Le faucon pèlerin de retour au bercail

Alors que l’espèce avait quasiment disparue de la région depuis le XIXe siècle, un couple de faucons pèlerin niche dans la tour du chapitre de la cathédrale Saint-Etienne de Metz depuis au moins le moi d’avril. De la tour de la Lanterne, il guette ses proies favorites, les pigeons. De là-haut, il peut survoler l’ensemble de l’agglomération. Vous pourrez aisément le reconnaître grâce à son cri strident. Le faucon pèlerin et sa femelle se sont sans doute installés fin mars, début avril, à la recherche d’un bon endroit pour voir éclore leurs œufs et grandir leurs petits. Le couple de faucons pèlerins a choisi la base d’un repli de pierre, entre l’arête gauche de la tour et la rosace pour nicher. D’ailleurs deux ou trois petits ont déjà commencé leur envol. Le retour de ce rapace constitue cependant un signe fort en termes de biodiversité. A l’origine, l’oiseau niche dans les falaises. En voie de disparition, il s’est cependant adapté à la géographie urbaine. Et d’avis de spécialistes, des faucons pèlerin en ville, c’est relativement rare en Lorraine et plus généralement en France. Un couple a pourtant bien été observé à Notre-Dame de Lourdes à Nancy, un autre à la basilique de Saint-Nicolas de Port. Mais seul un autre couple, niché au sommet de l’église Saint-Jacques de Lunéville, semblait avoir jusqu’à présent réussi sa nidification. Une attirance pour les édifices religieux plus que symbolique pour ces pèlerins. Mais l’origine de son nom provient en réalité de ses déplacements erratiques. En effet, même s’il n’est pas migrateur, il peut néanmoins changer chaque année de nid. Ceux de Metz viennent d’ailleurs probablement de l’usine de l’UEM de La Maxe. A la cathédrale de Metz, ce prédateur a rejoint la colonie de faucons crécerelle, installée quant à elle côté place d’Armes. 

2 juin, 2009 à 19:14


2 Commentaires pour “Le faucon pèlerin de retour au bercail”


  1. ORDENER écrit:

    Bonjour,

    C’est une grande et bonne nouvelle de savoir la présence du faucon pélerin en Moselle.
    Je vous invite à consulter mon blog relatif à la nature sauvage en Moselle.

    Bonne journée et à bientôt.

    Fabrice.

  2. bloggerslorrainsengages écrit:

    32 Milans royaux ont été comptabilisés début 2013 en Lorraine, dont vingt pour le seul département de Meurthe-et-Moselle et plus précisément pour la commune de Mousson à une trentaine de kilomètres de Nancy. Neuf autres Milans Royaux ont été observés en Moselle et trois en Meuse. Rappelons que le Milan Royal est un rapace de près de 1,50 m d’envergure.


Laisser un commentaire