Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Verny : le fort à cœur ouvert

La fermeture hivernale du fort de Verny, dont l’appellation exacte fut  Feste Wagner puis Groupe fortifié de l’Aisne (nom donné après 1918), a été propice à la finalisation de moult travaux et au lancement d’autres. Ainsi les tourelles pour obusier de 15 cm ont fait l’objet de soins particuliers, de nouveaux sentiers de découverte ont été réalisés,… Ce fort est vraiment restauré et choyé. Une visite de l’ouvrage permet d’effectuer un véritable travail de mémoire, de se replonger dans la période d’annexion entre 1870 et 1918. Cela permet en outre de mieux comprendre le rôle de la place de Metz dans le plan Von Schlieffen, ville considérée avant la Grande Guerre comme la plus fortifiée du monde. Le visiteur appréhende également l’évolution de la fortification, ainsi que le progrès et la modernité pour l’époque de ces installations construites par les Prussiens lors de la première annexion : électricité pour l’éclairage et la ventilation, téléphone intérieur mais aussi vers les autres forts et le cœur de la cité, cuiseurs, eau courante, toilettes dans tous les bâtiments,…  Un vrai confort en cette fin de XIXème siècle début du XXème siècle.  Ne manquer non plus la visite du fort Saint-Privat à Marly-Frescaty, non loin de là, mais accessible uniquement lors des journées du patrimoine.

17 mai, 2009 à 11:05


Laisser un commentaire