Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

EDF à la relance de l’économie lorraine

EDF a lancé 4 gros chantiers en Lorraine et poursuit les embauches dans notre belle province. 100 personnes seront ainsi recrutées cette année. L’opérateur historique a en effet décidé de continuer les travaux de la tranche de cycle combiné gaz de la centrale de Blénod-lès-Pont-à-Mousson pour un investissement de 300 millions d’euros, dont 100 passent par de la sous-traitance locale. Le groupe au gaz devrait donc être opérationnel dès 2011 et le chantier mobilisera environ 250 personnes pendant 2 ans. De même, la centrale nucléaire de Cattenom investira 20 millions d’euros en 2009 dans le but de rénover ses installations industrielles et tertiaires. Cette opération s’inscrit en plus des travaux de maintenance annuelle. EDF investira en outre en Meuse et dans l’environnement immédiat du laboratoire d’expérimentation de l’ANDRA, à Bure, en construisant un centre national des archives industrielles de la société, pour un montant total de 12 millions d’euros et qui devrait générer une quinzaine d’emplois. L’opérateur a par ailleurs l’intention de faire de la Meuse un territoire pilote pour ce qui est de la maîtrise de l’énergie. Enfin, EDF élève à Velaines-Ligny une plate-forme logistique pour les pièces de rechange des centrales nucléaires. Un bâtiment de 45 000 mètres carrés sera ainsi livré à cet effet en 2011. Montant de l’opération : 28 millions d’euros. Ce site emploiera 45 personnes afin de gérer un stock de plus de 200 000 pièces. Ainsi, 500 millions d’euros seront injectés dans l’économie lorraine. A noter qu’EDF est l’un des premiers employeurs de notre province avec 4 600 salariés en tenant compte du personnel des filiales ERDF (distribution) et RTE (transport d’électricité). Enfin, après avoir recruté 146 personnes en 2008, l’opérateur prévoit d’en embaucher 100 cette année. Seul bémol, pourtant de taille, la fermeture de la centrale de Richemont (http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/04/27/un-autre-embleme-seteint/) qui était alimentée par les gaz des hauts fourneaux d’ArcellorMittal à Florange, alors qu’elle jouie pourtant d’un site exceptionnel.

7 mai, 2009 à 10:13


Laisser un commentaire