Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Un autre emblème s’éteint

La centrale EDF de Richemont va bientôt refermer ses portes et pour longtemps, si ce n’est pour toujours. Un arrêt définitif annoncé depuis la fermeture des hauts fourneaux de Rombas et de Hayange qui l’alimentaient en gaz. Une fin cependant précipitée par la conjoncture économique actuelle particulièrement difficile et par l’arrêt, lui-aussi anticipé, du contrat qui la liait à … ArcelorMittal. Un symbole de plus d’une industrie énergétique qui se mue, à défaut d’être à l’agonie. Toujours est-il qu’après avoir pourtant fourni de l’électricité depuis plus de 50 ans, la centrale de Richemont est maintenant en phase terminale. Cette fermeture est néanmoins plus que regrettable dans la mesure où la centrale jouie d’un site exceptionnel : juste à côté de l’autoroute A 31, d’un canal et d’une voie ferrée. Une vraie plate-forme multimodale en puissance. Ainsi, il serait même tout-à-fait envisageable de la pérenniser en faisant par exemple de la biomasse ou en brûlant du charbon. Ne pas conserver un tel site est une terrible erreur. Pire, outre les emplois mis en péril par cette fermeture, les centrales de La Maxe et de Blénod-Lès-Pont-À-Mousson sont elles aussi vouées à disparaître aux alentours de 2015. De très mauvais augures pour notre Lorraine qui ne voit malheureusement pas beaucoup de nouveaux projets pointer à l’horizon. Dans cet avenir bien sombre, tous les espoirs lorrains semblent désormais reposer sur le développement durable et les énergies renouvelables, comme on le voit avec la construction de centrales nouvelles générations sur l’Europôle de Sarreguemines ou dans le Toulois par exemple. Mais cela suffira t-il pour retrouver la prospérité, en tout cas éviter le déclin ?

27 avril, 2009 à 9:51


2 Commentaires pour “Un autre emblème s’éteint”


  1. messin écrit:

    Mais Blénod les Pont a Mousson ne ferme pas,ils modernise et construisent juste a coter une nouvel central,ils ne la ferme pas il la remplace !

  2. Failman écrit:

    La prospérité d’une région viendrait de ses centrales thermiques ? hum…


Laisser un commentaire