Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

L’excellence scientifique mosellane est en marche

Le déménagement de l’ENIM (Ecole Nationale d’Ingénieurs de Metz) dans un tout nouveau bâtiment actuellement en construction préfigure la mise en place d’un grand campus scientifique sur le Technopôle de Metz. Cela permettra de créer un réseau d’enseignement plus cohérent et mieux identifié. Dans cette optique, un rapprochement plus poussé va être établi entre les grandes écoles (Supélec, ENSAM, ENIM et Georgia Tech) et les laboratoires de recherche afin d’avoir une vraie visibilité internationale pour le pôle constitué. Les sciences humaines et sociales seront par la même occasion recentrées sur le campus de l’île du Saulcy, avec là aussi une performance et une lisibilité accrues. Tout ceci s’inscrit dans le cadre de l’Université lorraine unique, qui s’est finalement vue attribuer le précieux label « Campus » le 4 décembre dernier.  L’Université lorraine devrait devenir réalité à l’horizon 2012. La montée en puissance de l’ISEETECH (Institut Supérieure Européen de l’Entreprise et de ses Techniques) sera par ailleurs accompagnée, dans le but de créer « une université technologique virtuelle » capable de répondre à la demande des entreprises dans une logique de coopération accrue entre scientifiques, universitaires et industriels. Ceci passera par l’extension des laboratoires de recherche de Supélec, afin de consolider la collaboration avec Georgia Tech et l’université dans le domaine de la domotique, des nanotechnologies et de l’optoélectronique, mais aussi par le regroupement des compétences de l’université, de Supélec et de l’ENIM autour du handicap et de la dépendance pour monter une plateforme de recherche et de transfert de technologies sur le Technopôle, à proximité du nouveau pôle hospitalier de Mercy, ainsi que par la construction d’un centre de référence sur le plan européen dans le domaine de la chimie et de la plasturgie à Saint-Avold. Enfin, l’Institut La Fayette, projet initié par Georgia Tech Lorraine vise à faire le lien avec Georgia Tech Atlanta afin de développer des recherches de pointe, des transferts de technologies et l’accompagnement des entreprises dans le domaine des nanotechnologies et de l’optoélectronique.

15 avril, 2009 à 11:10


Laisser un commentaire