Centre de ressources numériques sur la Lorraine

La maison de Schuman ressuscitée

L’ancienne demeure de Robert Schuman à Scy-Chazelle bénéficiera prochainement d’une extension muséographique de 1000 mètres carrés. De nouvelles installations permettront de mettre en perspective la pensée et l’action du père de l’Europe moderne, depuis ses origines familiales jusqu’à son œuvre ultime. Ce projet de valorisation s’inscrit ainsi dans la continuité de la renaissance de la maison de Schuman. En effet, le jardin avait été agrandi et aménagé en 2002, avant la restauration de la maison et la reconstitution la plus fidèle possible de son intérieur d’origine en 2004. De même, la création d’un parking et l’installation d’un nouveau mobilier liturgique dans la chapelle Saint-Quentin s’inscrivaient également dans cette mise en valeur. Une action récompensée par la croissance de la fréquentation touristique du lieu, puisque le nombre de visiteurs s’éleva à 13 000 en 2008, contre seulement 3 500 en 2001.

Pour poursuivre cette montée en puissance, 1000 mètres carrés d’espace muséographique supplémentaire sont actuellement en cours de réalisation. Ils se veulent être un complément historique  à l’atmosphère reposante et très intimiste de la maison, dans laquelle le visiteur peut aisément s’imprégner de l’esprit des lieux où Robert Schuman a vécu et pensé l’Europe. L’exposition permanente du nouvel espace s’articulera autour de trois éléments principaux : un mur vitrine où seront présentés les objets de la collection patrimoniale, une table ruban qui se veut résolument symbolique en évoquant la table familiale (origines du père de l’Europe), la table autel pour la foi chrétienne, la table de négociation faisant référence au plan Schuman de 1950 mais aussi la table bureau rappelant tout le travail de construction de l’Europe et la table lutrin pour l’écriture de l’unique œuvre de Schuman, Pour l’Europe en 1963. Enfin, un mur de médiation permettra, via divers supports audiovisuels et documentaires de découvrir la vie et l’œuvre de Robert Schuman. Ce dernier élément sera donc plus informatif et visera à mettre en perspective la pensée et l’action de ce père de l’Europe moderne, à travers un cheminement allant du ressenti vers la compréhension.

A noter que l’inauguration du nouveau musée aura lieu le 9 mai. Un jour qui n’a pas été choisi au hasard. En effet, le 9 mai 1950, Robert Schuman présenta son projet d’Union douanière franco-allemande pour le charbon et l’acier. Une date qui marque depuis celle de la Journée de l’Europe. Le site de Scy-Chazelle deviendra bientôt le fer de lance du réseau des maisons des pères de l’Europe, avec celles de Jean Monnet dans les Yvelines, de Konrad Adenauer près de Bonn et de De Gasperi en Italie. La Lorraine touristique est en marche …

1 avril, 2009 à 9:33


Un commentaire pour “La maison de Schuman ressuscitée”


  1. bloggerslorrainsengages écrit:

    La maison de Robert Schuman a dernièrement accueilli son 15 000ème visiteur de l’année. C’est la première qu’un tel seuil est atteint. A noter que plus de 3 500 enfants ont participé en 2010 aux ateliers mis en place par le centre européen Robert Schuman au sein du musée du même nom. Il faut dire que l’effet Pompidou a joué, avec l’arrivée nouvelle de centaines de Franciliens venus découvrir la chambre, le bureau ou encore la cuisine de l’ancien ministre mosellan, soit tout un univers reconstitué des années 1950, qui parle de façon presque intime. Rappelons aussi que cette année marquait le cinquantième anniversaire de la déclaration de Robert Schuman (9 mai 1950). Une vraie réussite.


Laisser un commentaire