Accueil Actualité La reconquête du rail

La reconquête du rail

1
0
63

La desserte urbaine de la cité ducale passerait-elle par le rail ? Oui, à en croire les responsables locaux. La création de haltes TER flanquées de parkings-relais apparaît de plus en plus plausible. Ces derniers permettraient ainsi aux usagés de se retrouver facilement en gare de Nancy, mais aussi à Vandoeuvre, Heillecourt, Jarville ou quai de la Bataille à deux pas de l’hôpital central, via les lignes ferroviaires. Une telle solution pourrait ainsi désengorger le Sud de l’agglomération qui voit défiler chaque jour près de 43 000 véhicules. La ligne Nancy, Messein, Pont-Saint-Vincent est directement concernée par ce projet ambitieux mené par différentes collectivités comme la Communauté Urbaine du Grand Nancy, qui voudrait reporter sur le fer 10 à 15% du trafic routier. Mais tout ceci s’intègre dans une vision géographique élargie ayant pour principale explication la croissance forte des transports publics et la prédominance du développement durable. Cette nouvelle stratégie en matière de déplacements urbains et interurbains laisse de plus une place pour la ligne 2 en site propre, avec un trolley à guidage optique pour accoster aux stations. Reste encore à fixer l’échéance des actions à engager. Certains avancent déjà deux ans. L’électrification non effective après Jarville où la ligne se dissocie de la voie vers Lunéville-Strasbourg ne constituerait pas en tout cas un obstacle avec l’existence de matériel thermique performant.

A plus long terme, l’hypothèse d’un tram-train entre Champigneulles et Jarville, ainsi que des liaisons vers Frouard ou Pont-à-Mousson est largement envisageable. Tout comme l’idée d’in « ring » ferroviaire qui pourrait faire la jonction entre les villes de Nancy, Frouard, Liverdun et Toul par le Nord, ainsi que Toul, Neuves-Maisons, Messein et Nancy par le Sud. Cette boucle se retrouverait ainsi au cœur d’un espace de 500 000 habitants. Mais, après l’idée, à quand le projet et le concret ?

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

Un commentaire

  1. Nicolas

    10 mars, 2009 à 0:18

    La Communauté urbaine de Nancy semble trés active dans les dossiers transports mais c’est oublier que le TER même dans les agglomérations de Metz et Nancy reste une responsabilité du Conseil Régional.

    Et le Conseil Régional est très frileux quant il s’agit de soutenir certains projets intéressants à Metz ou à Nancy…

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Le secret des fèves des Vosges

L’un des trois dernier ateliers de fabrication de fèves artisanales en France se trouve à …