Accueil Economie Projet Lafayette à Metz : en route vers les nanotechnologies !

Projet Lafayette à Metz : en route vers les nanotechnologies !

3 min lues
0
0
4

Le projet Lafayette a pour objectif de créer un centre de recherche sur les nanotechnologies et l’optoélectronique. Il devrait être piloté par l’antenne messine de Georgia Tech en collaboration avec d’autres partenaires comme Supelec, l’ENIM (Ecole Nationale d’Ingénieur de Metz) et l’Institut Jean Lamour. Il s’agirait de la première structure de ce genre en France. Elle doit permettre des avancées conséquentes dans le domaine des réseaux sécurisés et des matériaux innovants, ce qui devrait naturellement générer le recrutement de nombreux chercheurs et personnels techniques.

Par ailleurs, au-delà de la création de ce laboratoire international de recherche, Georgia Tech Lorraine a l’intention de contribuer à la mise en place d’un institut à vocation technologique sur le Technopole de Metz. Celui-ci aurait pour but de favoriser le développement d’un écosystème nécessaire à la création de nouvelles entreprises et au soutien d’entreprises innovantes dans le domaine de l’optoélectronique, en particulier en matière de nouveaux semi-conducteurs organiques et inorganiques.

Cette initiative devait contribuer à consolider le bon positionnement de la Lorraine dans le domaine des Matériaux Innovants et Produits Intelligents (MIPI), les entreprises et tous les acteurs de ce secteur étant d’ailleurs regroupés au sein du premier pôle de compétitivité lorrain du même nom. Cela dit, nous n’avons pour l’heure aucune information au sujet du calendrier de livraison de ce projet, ou encore de l’ampleur de ses retombées sur l’économie de l’agglomération messine et de la Lorraine.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Economie

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Etat de l’agriculture en Lorraine

Avec moins de 13 000 exploitations recensées, la Lorraine a perdu près de 4 000 exploitati…