Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.
  • Accueil
  • > Actualité
  • > Projet de tourisme vert : Création de 200 emplois directs à Schorbach

Projet de tourisme vert : Création de 200 emplois directs à Schorbach

Après l’annonce de l’arrivée d’un bataillon allemand dans le cadre des compensations des restructurations militaires, le Pays de Bitche revit et respire encore un peu plus avec l’annonce de ce projet touristique. En effet, OVA, holding suisse, est prête à investir 45 millions d’euros pour créer un parc de 180 jardins à Schorbach. La zone devrait générer 700 emplois, dont 200 directs. Plus de 300 000 visiteurs sont attendus chaque année. Un projet séduisant, impressionnant même… 

A l’origine, l’entreprise cherchait à s’installer en Allemagne, et plus précisément à Zweibrücken. Mais à la frontière, l’espace commence à manquer. En effet, des zones sont réservées à l’agrandissement de l’aéroport et du centre commercial Designer Outlets. Seuls trente hectares étaient encore disponibles. Mais OVA en a besoin de quatre-vingt-dix… Heureusement pour le Bitcherland, qui lui, ne manque pas d’espace ! Et c’est à ce moment que tous les regards se sont portés sur Schorbach. Cette commune de 600 âmes est située à seulement dix minutes de l’aéroport, au croisement de la RD 35 vers Zweibrücken, récemment rénovée, et de la RD 62, entre Bitche et Sarreguemines. Bref, vous l’aurez compris, une position idéale.

Mais en quoi consiste exactement cet ambitieux projet ? Pour dire vrai, il s’agit d’un parc d’activités florales, le même que celui situé au Sud de Londres. Celui de Schorbach occupera 50 ha dans un premier temps, 90 à moyen terme. On pourra y découvrir 180 jardins à thème, une école d’horticulture, des expositions de constructions écologiques, de maisons à ossature de bois, d’éoliennes, ainsi qu’une station de bioépuration. Rien que cela !

A l’heure actuelle l’entreprise prévoit la création de 200 emplois directs. Mais si ce projet de grande envergure voit le jour, il y aura de nombreux emplois induits, dans la mesure où d’autres investisseurs sont prêts à créer des hôtels et des restaurants. Des chaînes hôtelières ont été contactées. En effet, la création d’hôtels est viable, car il n’y a pour l’instant aucune structure pour héberger des touristes qui viennent en bus en grand nombre. Près de 700 emplois, au total, seraient ainsi espérés. Le Pays de Bitche ne pouvait espérer meilleure implantation combinant tourisme, ruralité et écologie. Près de 300 000 visiteurs sont attendus chaque année. En tout cas, la proximité de l’aéroport de Zweibrücken doit y contribuer. Deux événements par mois rythmeront la vie, et donc la fréquentation, de ce jardin géant qui ouvrirait en 2011. Le parc développera le tourisme vert. Tous les bâtiments observeront les normes « haute qualité environnementale ». Ils seront faits de bois et de verre et auront des couvertures végétalisées, des panneaux photovoltaïques, des pompes à chaleur,… Une vitrine en la matière pour le Pays de Bitche.

Une mine d’or pour ce coin de Lorraine qu’il s’agit désormais de concrétiser. Voilà qui devrait en tout cas confirmer la vocation touristique de notre magnifique province.

22 février, 2009 à 12:37


Un commentaire pour “Projet de tourisme vert : Création de 200 emplois directs à Schorbach”


  1. Groupe BLE Lorraine écrit:

    Le projet ludique de jardins d’ornement, à Schorbach, dans le Bitcherland, ne s’est malheureusement pas fait. Le SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale) de Sarreguemines prévoit de réaliser à la place une zone industrielle, là où se trouvait jadis l’exploitation d’un agriculteur qui a pris sa retraite.


Laisser un commentaire