Centre de ressources numériques sur la Lorraine

L’ENVA à Metz ?

La ville de Metz s’est officiellement portée candidate pour accueillir l’Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort (Val-de-Marne) en vue des compensations promises au sujet des restructurations des armées faisant perdre à la cité lorraine près de 6000 emplois civiles et militaires. A cette fin, un dossier a été déposé à l’Elysée et des négociations sont en cours. Le transfert de l’ENVA, dont les locaux sont vétustes, permettra de libérer onze hectares à Maison-Alfort d’une valeur immobilière jugée considérable. Par ailleurs, l’école doit faire l’objet d’un plan de restructuration de quinze millions d’euros.  L’ENVA forme des élèves ayant réussi le concours d’entrée aux écoles vétérinaires. Après quatre années d’études, ils se voient décerner un diplôme de docteur vétérinaire. L’ENVA offre en parallèle une soixantaine de programmes de formation continue, délivrant des diplômes de spécialisation, ainsi que quatre masters de recherche. Afin d’accueillir les élèves de l’ENVA dans les meilleures conditions, la municipalité messine propose justement les 385 hectares de la base aérienne 128 de Metz-Frescaty, devant quitter la ville avec cinq autres unités de l’armée de terre. La BA 128 offre ainsi des possibilités d’installations pratiquement immédiates aux 1000 personnes de l’ENVA, dont 600 étudiants et 75 enseignants-chercheurs.

13 novembre, 2008 à 10:16


Laisser un commentaire