Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Lancement d’un Technoparc à Porcelette

Le site de l’ancien puits De Vernejoul à Porcelette près de Saint-Avold en Moselle accueillera au printemps prochain la première implantation de ce nouvel équipement de pointe, tourné vers les technologies de demain et plus particulièrement dans les domaines de plasturgie et de la chimie. Il s’agit en effet de la mise en place d’un centre de contrôle non destructif des matériaux composites tels que la fibre de carbone, très employés dans l’aéronautique. L’avancée technologique consistera à effectuer des contrôles, obligatoires pour les pièces d’avion, sans casser le matériau La réhabilitation des vieux bâtiments de briques rouges est actuellement en cours. Le Pôle de plasturgie de l’Est et l’Institut de soudure seront les pilotes de ce projet qui constituera le fer de lance du tout jeune Technoparc du pays narborien, tombant à point nommé depuis l’annonce de suppressions massives d’emploi dans la chimie.

Après l’Ecoparc de Norroy-le-Veneur et le prochain lancement du Technopole 2 de Metz, ce nouvel exemple démontre la capacité de la Lorraine à se reconvertir dans des pôles technologiques d’excellence, garants de l’image de marque et de la compétitivité. La Lorraine semble donc s’engagée dans la voie de l’intelligence et de la prospérité, celle là même qui suivirent déjà les Länders allemands de Bade-Wurtemberg et de Bavière, aujourd’hui les régions les plus riches et dynamiques d’Europe. 

7 novembre, 2008 à 18:08


Un commentaire pour “Lancement d’un Technoparc à Porcelette”


  1. bloggerslorrainsengages écrit:

    En gestation depuis deux ans, le Composite Park de Porcelette, près de Saint-Avold, a enfin créé ses cinq premiers emplois. Comme nous vous l’avions annoncé, la première implantation est un centre de contrôle non-destructif des matériaux composites. Cette structure, unique en France, a pour mission de vérifier par ultrasons les pièces en résine composite de donneurs d’ordre, notamment de prestigieux clients de l’aéronautique. Il s’agit ainsi de valider le « zéro défaut » de certaines innovations technologiques.

    A noter que le groupe Total envisage également d’implanter une usine de fabrication de panneaux photovoltaïques à Porcelette d’ici fin 2011. Cette opération permettrait de créer 80 emplois à moyen terme.


Laisser un commentaire