Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Le nouvel espoir écolo

Les énergies renouvelables ont véritablement le vent en poupe en Lorraine. Ces dernières constituent autant un pari sur l’avenir qu’un moyen de diffuser enfin une nouvelle image, celle d’une Lorraine tournée vers le développement durable et les nouvelles technologies. Après la mise en service de plusieurs importants champs d’éoliennes en Meuse et sur le Plateau lorrain et l’utilisation de la géothermie dans les Vosges et récemment à Fameck pour le chauffage d’un parc de 84 appartements, voici deux nouveaux exemples qui viennent conforter le virage de la Lorraine dans les énergies renouvelables, à savoir la construction d’une centrale photovoltaïque à Nancy et d’un éco-quartier sur les coteaux de  la Seille à Metz.

 

En effet, la société Sebdo ENR va bâtir une centrale photovoltaïque de 1500 m2 à Nancy pour le compte de Strategeco Solar. La centrale, qui représente un chiffre d’affaires de plus d’un million d’euros, doit être livrée fin 2008. Rappelons que le solaire photovoltaïque produit de l’électricité en transformant le rayonnement solaire en énergie électrique. Il est disponible partout sur Terre, gratuit et inépuisable.

 

De la même manière, des éco-quartiers, respectueux de l’environnement puisqu’en intégrant des normes draconiennes en ce qui concerne les émissions de CO2 sur les chantiers de construction ou pour ce qui est de la valorisation des déchets, fleurissent un peu partout en Lorraine et notamment à Metz. Alors que sur le Technopole des nouveaux bâtiments Haute Qualité Environnementale (HQE) voient le jour, la municipalité vient d’annoncer la création d’un vaste quartier de ce genre sur les coteaux de la Seille. Le projet,  porté par l’ancien maire Jean-Marie Rausch,  a été revu et corrigé dans le but d’accroître encore la place des énergies renouvelables et du développement durable. Ainsi, deux technologies de pointes y seront désormais expérimentées, à savoir la géothermie et l’aspiration pneumatique des déchets. Ce dernier système permet d’éviter les passages des camions de ramassage des ordures, d’où, de limiter les émissions de CO2 issues des gaz d’échappements. Le système, très coûteux, dépend encore de la réalisation d’un réseau similaire sur le proche quartier de l’Amphithéâtre afin d’y établir une connexion.  Un habitat collectif constitué de petits immeubles, le tout avoisinant les 1500 logements, sortira donc prochainement de terre. Ce choix, effectué au détriment d’ensembles  pavillonnaires,  s’inscrit dans une  logique de réduction des pertes énergétiques et de développement de l’offre de logement social. A noter enfin, que ce nouvel éco-quartier bénéficiera d’un cadre environnemental exceptionnel, puisque situé à proximité immédiate des parcs de Pas-de-Loup et de la Seille. Le terrain en pente permettant également d’offrir une vue plongeante sur le centre-ville et la cathédrale.   Bref, les énergies renouvelables ont de beaux jours devant elles en Lorraine.

22 octobre, 2008 à 9:02


Un commentaire pour “Le nouvel espoir écolo”


  1. Dadu Jones écrit:

    Juste, dire que l’énergie photovoltaïque est gratuite est une erreur: il y a bien une entreprise qui effectue un investissement et qui cherchera donc à l’amortir et à engranger des bénéfices… par conséquent, je serais surpris que l’énergie livrée le soit gratuitement…


Laisser un commentaire